Accueil » Actualité » HP découvre un successeur au transistor -MAJ-

HP découvre un successeur au transistor -MAJ-

La société Hewlett-Packard (HP) a fait connaître que ses chercheurs ont découvert une nouvelle technologie pouvant remplacer le transistor (composant électronique élémentaire utilisé dans les puces présentes dans nos ordinateurs).

C’est dans le "Journal of Applied Physics", sorti mardi dernier, que le numéro deux mondial des PC publie la nouvelle : trois membres de son laboratoire de recherche de physique quantique, le Quantum Science Research, ont fait la démonstration d'une "crossbar latch" dont les propriétés physiques permettent de véhiculer un signal électrique dans les deux sens, remplaçant ainsi l’effet transistor.

Le

verrou de barre transversale

comporte un seul câble servant de ligne de signal, croisé par deux lignes de commande avec une jonction à l’échelle moléculaire commutable électriquement à leur intersection. En appliquant une séquence d’impulsions de tension sur les lignes de commande et en utilisant des commutateurs orientés vers des polarités opposées, le verrou de barre transversale peut réaliser les opérations NON, ET et OU qui sont les fonctions logiques essentielles pour un calcul général. De plus, le verrou de barre transversale peut restaurer un niveau de logique dans un circuit à une tension nominale, ce qui permet à un concepteur de relier des portes logiques entre elles pour réaliser des calculs.

Les dirigeant de HP ont déclaré dans un communiqué que cette technologie, grâce à de nouvelles capacités, pourrait permettre de fabriquer « des ordinateurs mille fois plus rapides » que ceux existants.

Phil Kuekes, auteur de l'article, dit : "Notre technologie pourrait un jour remplacer les transistors des ordinateurs, de la même façon que ces derniers ont fait de l'ombre aux tubes électroniques et aux commutateurs électromagnétiques", il indique toutefois que les transistors devraient, malgré tout, continuer à être utilisés sur des circuits de silicium classiques pendant encore quelques années. Il faudra donc attendre encore un peu avant d'avoir des machines de course dans nos salons…