Accueil » Actualité » HP rachète un OS pour contourner Windows

HP rachète un OS pour contourner Windows

Image 1 : HP rachète un OS pour contourner Windows

HP vient de racheter les produits HyperSpace, HyperCore et Phoenix Flix de Phoenix technologies. On imagine que la firme va ainsi proposer une version légère de Linux dans ses machines afin de contourner Windows.

Utiliser Windows uniquement lorsque cela est nécessaire

Les produits en question ne sont pas là pour remplacer Windows, mais pour éviter d’avoir à passer par la séquence de démarrage de l’OS de Redmond lorsque la seule chose que l’on souhaite faire est surfer rapidement sur le web, lire ses emails ou visionner un fichier multimédia.

Les logiciels rachetés par HP pour 12 millions de dollars ont la particularité de pouvoir lancer un noyau Linux depuis le BIOS permettant ainsi d’accéder aux réseaux et à des fonctions simples du système. Ils devraient complémenter les solutions QuickWeb du fabricant de PC.

Phoenix s’est félicité de cette transaction et explique que ce transfert lui permettra de mieux se concentrer sur son activité principale qui est la conception de BIOS. On espère néanmoins pour lui qu’il compte aussi développer des UEFI (cf. « La mort du BIOS chez MSI d’ici 3 ans »).

Le nouveau visage d’HP

HyperSpace fut lancé en 2007 (cf. « HyperSpace de Phoenix contourne le système d’exploitation ») et sa portée est restée très limitée. Asus l’a utilisé sur certaines cartes, mais son modèle économique n’a pas favorisé la démocratisation de cet outil (cf. « Payer pour aller dans l’hyperespace d’Asus »).

Il sera intéressant de voir si HP va décider de combiner les technologies qu’il a acquises aujourd’hui avec webOS (cf. « HP rachète Palm pour 1,2 milliard de dollars ») afin de créer un système ressemblant à ChromeOS. Une chose est sûre, la firme de Palo Alto a bien l’intention de s’investir dans le marché des systèmes d’exploitation mobiles.