Accueil » Actualité » HP veut se scinder en deux

HP veut se scinder en deux

Image 1 : HP veut se scinder en deuxMeg Whitman

HP vient d’annoncer qu’il allait se scinder en deux sociétés distinctes, Hewlett-Packard Entreprise et HP Inc. La première prendra en charge les serveurs, solutions réseau et de stockage, ainsi que les logiciels et services pour entreprise. La seconde vendra les PC grand public et les imprimantes et gardera le logo actuel. Cette scission s’accompagnera de 5 000 licenciements, ce qui porte le nombre de réductions de poste sous Meg Whitman à 55 000. La restructuration visant à promouvoir ses activités et services pour entreprise est en soi anodine. IBM l’a fait avant elle et Dell passe par une transition similaire (cf. « Dell sort finalement des marchés publics »). Elle aurait néanmoins dû avoir lieu il y a quatre ans.

Un air de déjà vu

Meg Whitman sera le P.D.G de HP Entreprise et Cathie Lesjak sera son directeur financier. Pat Russo sera quant à lui président du comité de direction. Dion Weisler sera le P.D.G de HP Inc. et Meg Whitman présidera son comité de direction. La nouvelle restructuration est proche de ce que voulait faire Léo Apotheker il y a quatre ans. Pour mémoire, il voulait vendre la division PC et mettre fin aux TouchPad. Une partie des actionnaires et de l’exécutif n’ont vraiment pas aimé cette direction et ont provoqué sa démission. Sa successeure, Meg Whitman avait alors fait machine arrière en affirmant que garder la division PC au sein de HP était bon pour les clients et les actionnaires, ainsi que les employés. Quatre ans après, des dizaines de milliers de licenciements, des résultats en chute libre (cf. « HP reste sur sa pente glissante »), la vente de webOS et un manque d’innovation (cf. « HP fait de moins en moins d’argent »), nous revoici à la case départ. Il ne serait pas étonnant d’apprendre que HP Inc soit vendue d’ici quatre ans. Cette restructuration a pour effet de regrouper les actifs PC et alléger les équipes ce qui va rendre l’ensemble plus alléchant pour un repreneur.