Accueil » Actualité » HP voudrait renvoyer son P.D.G ?

HP voudrait renvoyer son P.D.G ?

Image 1 : HP voudrait renvoyer son P.D.G ?

Des rumeurs au sein de HP affirment que le Conseil d’administration serait sur le point de limoger Leo Apotheker, le PDG de la société, au profit de Meg Whitman, l’ancienne patronne d’eBay aujourd’hui membre du conseil de la firme de Palo Alto, selon AllThingsD et Bloomberg. Rien n’a été décidé, mais les marchés aiment cette idée puisque l’action de la société a gagné 8 %. Sa capitalisation boursière a ainsi pris 3 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros) en un clin d’oeil.

Leo Apotheker ne donne pas confiance

Lorsque M. Apotheker a annoncé le mois dernier mettre fin au TouchPad et vouloir vendre la division PC de HP ainsi que l’acquisition d’Autonomy, il a provoqué un soulèvement massif des actionnaires qui ont même porté plainte. Pour mémoire, il est arrivé aux commandes de la société il y a presque un an seulement (cf. « Léo Apotheker, nouveau P.D.G de HP »), mais de nombreuses personnes au sein du comité dénoncent des erreurs de gestions qui ont culminé avec l’annonce-surprise qui a fait dégringoler le cours de l’action.

La firme semble vouloir poursuivre dans sa stratégie de restructuration vers le monde des logiciels, mais à en croire les rumeurs, elle doute que M. Apotheker soit la meilleure personne pour mener ces changements à bien. HP devrait rapidement infirmer ou confirmer ces informations.

Meg Whitman manque d’expérience

Mme Whitman jouit des faveurs du public, mais son expérience reste loin d’une entreprise comme HP avec des activités très diverses et une situation de crise délicate. Il est aussi possible de douter de ces rumeurs alors que les plans annoncés par le président de la société sont en train d’être exécutés et une centaine d’employés appartenant à la division de Palm viennent d’être licenciés. Le nombre exact est tenu secret, mais ce serait un moment étrange pour changer de P.D.G.