Accueil » Actualité » HTC abandonnerait les claviers physiques

HTC abandonnerait les claviers physiques

Image 1 : HTC abandonnerait les claviers physiques

HTC abandonnerait le clavier physique dans ses smartphones, selon des rumeurs. La société taïwanaise s’était pourtant spécialisée dans ce type d’appareils, d’abord avec Windows Mobile puis avec plusieurs modèles sous Android. Du premier appareil sous cet OS — le G1 Dream — au récent HTC ChaCha, la société a en effet proposé des modèles dotés d’un vrai clavier, et parfois tout simplement des variantes professionnelles de ses modèles phares (comme le Desire Z).

Mais la mode est aux écrans tactiles, et même RIM — dont le clavier est pourtant l’argument de vente principale de ses BlackBerry — nous a indiqué récemment que le marché ne veut plus des claviers. En effet, 80 % des ventes de smartphones se ferraient sur des modèles entièrement tactiles.

Il faut bien avouer qu’avec la hausse de la taille des écrans et l’amélioration des claviers virtuels, il devient de plus en plus simple de remplacer le clavier physique par un écran. De plus, tous les claviers ne se valent pas et dans un monde où la finesse est un argument de vente, le clavier est évidemment un problème. Notons qu’HTC considère tout de même que les utilisateurs veulent un « retour » physique lors de la frappe : la société indique que les technologies haptiques devraient être utilisées dans le futur. Avec un retour haptique (des vibrations, par exemple), un des principaux défauts des claviers tactiles devrait disparaître.

Dans les faits, on est surtout devant un effet de la consumérisation : les claviers physiques ont souvent été portés par les usages professionnels des smartphones, et limités de facto à des modèles destinés à ce marché. Mais comme les utilisateurs — même en entreprise — veulent de plus en plus souvent utiliser leur appareil personnel, ce sont les modèles entièrement tactiles (qui visent souvent le grand public) qui prennent le dessus dans les ventes.