Accueil » Actualité » HTC licencie 15 % de ses effectifs

HTC licencie 15 % de ses effectifs

Image 1 : HTC licencie 15 % de ses effectifsLe flop du One M9 fait tanguer HTC.

HTC va mal, ce n’est pas une surprise. Alors que le Taïwanais avait renoué avec les bénéfices en 2014 et espérait que son One M9 lui permettrait de consolider ses positions en 2015, il a dû faire face à un effondrement de ses ventes (920 millions d’euros de chiffre d’affaires soit moitié moins que l’année passée sur la même période) et a enregistré une perte de 250 millions de dollars au deuxième trimestre (contre un bénéfice de 71 millions de dollars).  Et ce n’est pas fini : pour le troisième trimestre, HTC s’attend à voir son chiffre d’affaires encore baisser à environ 600 millions d’euros et à faire de nouvelles pertes de 130 millions d’euros environ.

Dans ces conditions, la nouvelle PDG Cher Wang a décidé de lancer un plan de réduction des dépenses, qui doit permettre d’économiser 35 %. Pour ce faire, malheureusement, l’effectif du constructeur sera réduit de 15 %, soit environ 2200 personnes. Cher Wang est bien consciente de ne pas avoir un grand avenir sur le marché des smartphones et veut diversifier HTC au-delà des smartphones. Le constructeur va donc former de nouvelles branches autour de trois axes :  les smartphones uniquement haut de gamme (en abandonnant l’entrée et le milieu de gamme à ses concurrents, majoritairement chinois), la réalité virtuelle et les objets connectés.

On remarquera cette diversification a déjà commencé. HTC fabriquera le casque Vive en partenariat avec Valve, casque qui a pour le moment suscité des critiques élogieuses. HTC s’est aussi essayé aux caméras d’actions, avec la Re.