Accueil » Actualité » IBM et Globalfoundries : les discussions au point mort

IBM et Globalfoundries : les discussions au point mort

Image 1 : IBM et Globalfoundries : les discussions au point mortUn waferLes discussions entre IBM et Globalfoundries seraient maintenant au point mort, selon les révélations de Bloomberg. Le site affirme que les deux compagnies ne sont pas tombées d’accord sur le prix de vente des usines de semiconducteurs de la société.

Désaccord autour du prix

Pour rappel, des rumeurs en provenance du Wall Street Journal affirmaient en avril dernier que Globalfoundries souhaitait racheter l’activité semiconducteur d’IBM. Déjà à cette époque, nous savions que le prix était hautement contesté. IBM demandait 2 milliards, selon les rumeurs, et Globalfoundries proposait moitié moins.

Les similitudes avec l’acquisition des serveurs x86 par Lenovo

Cela n’est pas sans rappeler les discussions entre Lenovo et IBM autour de la vente des serveurs x86 de ce dernier. En mai 2013, les deux sociétés ne pouvaient pas se mettre d’accord sur le prix de vente et elles avaient quitté la table des négociations. En janvier 2014, les deux annonçaient un accord (cf. « Lenovo rachète les serveurs x86 d’IBM pour 2,3 milliards de dollars »).

IBM a plus besoin de vendre que Globalfoundries n’a besoin d’acheter

Il est possible que la situation se reproduise à nouveau, car IBM a besoin de se concentrer sur ses activités les plus rentables et délaisser celles qui coûtent cher et ont des marges faibles, comme c’est le cas aujourd’hui de ses usines de semiconducteurs. Ses mauvais revenus pourraient donc le pousser à accepter un prix plus bas que prévu (cf. « Le chiffre d’affaires d’IBM est historiquement bas »).