Accueil » Actualité » IBM investit 1 milliard de dollars dans l’écologie

IBM investit 1 milliard de dollars dans l’écologie

IBM s’est épris d’écologie. Big Blue vient d’annoncer son intention d’utiliser 1 milliard de dollars normalement alloué à d’autres investissements pour lancer un grand projet d’économie d’énergie, le “Project Big Green”. Le but est de repenser l’architecture des grosses salles serveurs (les data centers) pour réduire drastiquement leur facture énergétique.

Le grand gaspillage

Le problème de la dépense énergétique des gros serveurs est en effet aïgu. Selon les analystes d’IDC 50 % des investissements en matériel informatique est consacré à la consommation énergétique du dit matériel. Cette proportion doit croître jusqu’à 71 % d’ici à quatre ans. Comme le souligne Mike Daniels, vice président de la branche IBM Global Technology Services :

« Les problèmes énergétiques des data center gênent la croissance de nos clients […]. Beaucoup de data center ont atteint leur pleine capacité, ce qui limite les possibilités des entreprises à se développer et à réaliser les investissements nécessaires. Aujourd’hui nous leur fournissons un plan d’action leur permettant de rendre leurs data center efficaces d’un point de vue énergétique. »

50 % d’énergie en moins

Le plan d’IBM est alléchant et promet des économies de l’ordre de 42 %. Il s’articule autour de cinq axes : les diagnostic des installations via des outils de modélisation des flux thermiques, la conception de modèles de data center efficaces, la virtualisation, la gestion logicielle de la puissance en fonction de la charge réelle et le développement de solutions de watercooling.

Afin de convaincre les plus sceptiques de ses clients de la pertinence de sa démarche, IBM va commencer à appliquer son plan à lui-même. Big Blue pense ainsi pouvoir doubler la puissance de calcul des data center qu’il gère en direct en trois ans, sans augmenter leur consommation électrique. S’il y parvient, IBM aura ainsi économisé plus de 5 milliards de kWh d’énergie par an.