Accueil » Actualité » IBM traverse la baisse de la demande

IBM traverse la baisse de la demande

Image 1 : IBM traverse la baisse de la demande

IBM vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre 2012. Il a amassé un chiffre d’affaires de 24,7 milliards de dollars (19 milliards d’euros) pour un bénéfice de 3,1 milliards de dollars (2.36 milliards d’euros). Cela représente une hausse de 1 % et 7 % respectivement par rapport à la même période l’année dernière. Ce sont des bons résultats, car ils montrent une capacité d’ajustement de la société face à une baisse de la demande en machines.

La baisse de la demande est compensée par ses nouveaux services et logiciels

Sa marge brute reste stable à 45,1 %, soit une hausse de 0,9 %. Pourtant, son chiffre d’affaires issue de la vente de machines et autres périphériques ou composants a baissé de 7 % d’une année sur l’autre. Néanmoins, les résultats ont été tirés vers le haut par sa division Cloud qui a doublé ses revenus, ses services Business Analytics qui ont gagné 14 % et son département logiciel qui a pris 5 %.

IBM est plus que jamais une entreprise de service (ce qui représente la moitié de son chiffre d’affaires) et de logiciels (un quart de son chiffre d’affaires). Malgré la baisse de la demande en machine, la firme a su s’adapter en capitalisant sur le Cloud et ses services aux entreprises. La conversion qu’a entrepris IBM et qui l’a poussé à vendre sa division PC à Lenovo porte ses fruits et il n’est pas étonnant que Dell souhaite vouloir suivre ses traces (cf. « Dell rachèterait-il Wyse pour se transformer en IBM ? »).