Accueil » Actualité » IBM va vendre ses usines à GlobalFoundries

IBM va vendre ses usines à GlobalFoundries

Image 1 : IBM va vendre ses usines à GlobalFoundriesUn processeur IBM Power8

IBM ne veut décidément plus entendre parler de matériel. Après avoir vendu sa branche serveurs à Lenovo il y a quelques mois, Big Blue a décidé de laisser ses usines de semiconducteurs à GlobalFoundries. En plus des usines, la vente concerne l’intégralité de l’effectif et de la propriété intellectuelle (autrement dit les brevets technologiques) de IBM Microelectronics.

GlobalFoundries récupère ainsi un savoir-faire important dans la mise au point des gravures 14 et 10 nm. Le fondeur met la main sur les usines de East Fishkill (état de New York) et de Essex Junction (dans le Vermont). GlobalFoundries devient par ailleurs le fournisseur exclusif d’IBM pour ses processeurs Power pour les 10 ans à venir (y’aura-t-il encore des Power dans 10 ans ?).

IBM n’abandonne cependant pas totalement la fabrication des semiconducteurs. La société continuera de s’investir dans la recherche fondamentale et maintient son investissement de 3 milliards sur cinq ans au sein du Colleges of Nanoscale Science and Engineering à Albany (état de New York). 

Au total, cette vente représente une perte de 4,7 milliards de dollars pour IBM dont 1,5 milliard payés en cash à GlobalFoundries.