Accueil » Actualité » IDT et Micron pour des SSD PCI-Express

IDT et Micron pour des SSD PCI-Express

Image 1 : IDT et Micron pour des SSD PCI-ExpressIDT (Integrated Device Technology) et Micron (qui produit de la mémoire flash) viennent de s’associer pour proposer, dans le futur, des SSD qui s’interfacent en PCI-Express. Ce type de solution, destiné au monde professionnel, a le gros avantage de ne pas être limité par l’interface SATA, ce qui est le problème actuel des SSD haut de gamme. Un SSD en PCI-Express dispose d’une bande passante vers le système bien plus élevé que celle du SATA (un simple lien PCI-Express 2.0 atteint 500 Mo/s, contre 300 Mo/s en théorie avec le SATA 3 gigabits/s) et est plus efficace au niveau des accès, notamment.

Notons que l’on parle bien ici de SSD équipés d’un contrôleur qui s’interface en PCI-Express, comme les produits de la société Fusion-IO, et pas de l’astuce utilisée par certains constructeurs qui consiste à placer des SSD classiques (avec une interface SATA) et une carte contrôleur RAID dans le même boîtier (ce que fait par exemple OCZ). Dans la pratique, la solution d’IDT et de Micron devrait être optimisée pour un usage professionnel et donc offrir des performances très élevées dans certains cas précis, comme les IOPS (qui sont généralement le goulot d’étranglement dans un serveur qui contient des bases de données).