Accueil » Actualité » iFixit a démonté les montres Android Wear

iFixit a démonté les montres Android Wear

iFixit a encore frappé, la société a démonté les montres de Samsung et de LG.

LG G Watch

Image 1 : iFixit a démonté les montres Android WearLe processeur de la LG G Watch (sous la mémoire)La LG G Watch, rappelons-le, est basée sur un SoC Snapdragon 400 (1,2 GHz) et propose 512 Mo de RAM et 4 Go d’espace de stockage, soit des caractéristiques équivalentes à celles d’un smartphone d’entrée de gamme. La montre s’ouvre très facilement et se répare facilement, elle a d’ailleurs reçu la note de 9/10 par iFixit, ce qui est très bon, même si l’écran est un peu compliqué à changer. Le seul reproche à faire à cette montre vient de son design, très sobre (pour ne pas dire que personne n’a dû s’occuper de son aspect esthétique).

Samsung Gear Live

La montre de Samsung utilise globalement les mêmes composants : un Snapdragon 400, 512 Mo de RAM et 4 Go de mémoire de stockage. Cette quatrième montre Samsung est assez facilement réparable (8/10 chez iFixit) mais souffre du même problème que le modèle LG : un écran collé. À noter que le connecteur antenne, utilisé pour le Bluetooth, est noté comme étant aussi utilisé pour le Wi-Fi : soit Samsung comptait relier sa montre à des réseaux Wi-Fi, soit la société réutilise des pièces d’autres appareils. On peut aussi noter que la batterie offre une capacité inférieure à celle de la montre de LG : 300 mAh contre 400 mAh (avec une tension classique de 3,8 V dans les deux cas).

Attention à un point : la montre de Samsung (comme celle de LG) n’est pas totalement étanche, elle est IP67, ce qui indique une profondeur maximale de 1 mètre et 30 minutes sous l’eau dans le pire des cas. Samsung a d’ailleurs pris la précaution d’installer un capteur d’humidité dans la montre, il faudra donc éviter les piscines.

Dans les deux cas, les produits sont bien finis, s’ouvrent facilement et utilisent une plateforme éprouvée. Reste à voir si le public sera réceptif…