Accueil » Actualité » iFixit démonte le nouvel iMac et trouve le même écran

iFixit démonte le nouvel iMac et trouve le même écran

iFixit vient de démonter un des nouveaux iMac Sandy Bridge sortis il y a quelques jours (cf. « Nouveaux iMac : tous quad-core, et Thunderbolt »). Il y a de bonnes nouvelles, comme un accès plus facile au disque dur et aux processeurs. Il y a aussi des mauvaises nouvelles, comme la présence de l’écran LED LG qui avait causé tant de problèmes sur l’ancienne génération.

Une nouvelle saison pour la série des écrans jaunes

À première vue, le choix de l’écran est surprenant. La controverse autour des cette dalle IPS LG 21,5 pouces LM215WF3 a marqué les discussions sur les forums d’Apple pendant une bonne partie de l’année dernière. C’est un problème qui semble limiter à la dalle 21,5 pouces et si au départ certains Apple Store proposaient d’échanger les machines concernées, il semblerait qu’aujourd’hui la marque nie tout problème et que la majorité des jaunissements soit dans les « normes acceptables ». C’est un problème qui revient assez souvent sur les forums, mais qu’il est difficile de quantifier. On aurait pu néanmoins penser qu’Apple décide de passer à une nouvelle dalle. Il n’en est rien. Reste à voir si LG a réellement pallié ce problème qui est en principe « résolu » depuis février 2010 .

Thunderbolt et un nouveau lecteur optique qui n’est pas Blu-ray

Le Thunderbolt de l’iMac est géré par le même contrôleur Intel L102IA84 EFL qui est présent sur les MacBook Pro (cf. « iFixit ouvre les MacBook Pro »). Selon iFixit, le câblage de la carte mère montre que les liens DisplayPort et PCI-Express utilisé pour les données reçoivent chacun 10 Gb/s, ce qui expliquerait les débits disponibles importants.

La carte Wi-Fi N est signée Atheros (AR9388-AL1A). C’est la même marque que les modèles de l’année dernière, mais une carte différente. Le module Bluetooth est estampillé Broadcom BCM2046 et le disque dur est un WD Caviar Blue. On regrette seulement qu’Apple ne soit toujours pas passé au SATA 6 Gb/s. Le lecteur optique change par contre de marque et au lieu du traditionnel Hitachi-LG Data Storage (HT-DT-ST), on trouve un Sony Optiarc AD-5690H. Ceux qui espéraient un lecteur au laser bleu ont plus de chance de jouer à Duke Nukem Forever que de regarder un film Blu-ray sur leur Mac

Il faudra attendre 2012 pour voir de l’USB 3.0 sur un iMac

La mémoire graphique provient d’Hynix et Apple a rajouté un modulateur de tension pour le GPU. Le chipset Intel est une déclinaison du Z68. Le contrôleur Gigabit Ethernet est un Broadcom BCM57765B0KMLG qui prend aussi en charge le lecteur de carte mémoire SDXC. La puce audio est une Cirrus 4206BCNZ et le hub USB 2.0 est signé SMSC USX2061. Dommage qu’Apple ne pense toujours pas à l’USB 3.0 qui devrait arriver avec la déclinaison ivy Bridge des iMac qui est attendue pour la mi-2012 si Apple suit le planning qu’il a respecté jusqu’à maintenant, c’est-à-dire une sortie qui intervient quelque mois après la commercialisation d’une nouvelle plateforme Intel.