Accueil » Actualité » Il y a 15 ans, la PlayStation 2

Il y a 15 ans, la PlayStation 2

Que faisiez-vous il y a 15 ans ? Du côté de chez Sony, on aime à rappeler que le 4 mars 2000 était le jour de lancement de la PlayStation 2 au Japon. Le début d’une formidable épopée pour le constructeur, même si 15 ans après et avec le recul, Sony a beaucoup changé, après avoir entre-temps signé le plus gros succès de l’histoire pour une console de jeu. A compter du début de sa production jusqu’à sa fin de commercialisation à la fin 2012, le constructeur japonais aura écoulé un volume vertigineux de 155 millions de PS2 à travers le monde.

Sur les trois principaux marchés, la console a trouvé 48 millions d’acquéreurs en Europe, plus de 50 en Amérique du Nord, et environ 22 millions au Japon. Sa ludothèque exceptionnelle de 10 828 titres lui aura permis d’écouler 1,52 milliard de jeux au cours de sa vie. Seul Nintendo peut se mesurer à ces chiffres qui donnent le tournis.

Image 1 : Il y a 15 ans, la PlayStation 2
Toutefois, la situation de Sony dans le jeu vidéo et même au sens large a bien changée depuis. Considérée comme l’une des sociétés high-tech les plus influentes au début des années 2000 (avec le succès du DVD notamment), le japonais n’a pas su renouveler l’exploit commercial avec sa PlayStation 3 qui a connue une carrière moins glorieuse que sa grande sœur. Plus généralement, l’entreprise peine à renouer avec les profits ces dernières années en grande partie à cause de sa division mobile largement déficitaire.

Heureusement, tout n’est pas noir pour le géant japonais. Sa dernière console de salon, la PlayStation 4, trace pour l’heure une meilleure courbe de ventes que la PlayStation 2 sur un laps de temps égal. En une quinzaine de mois, plus de 20 millions d’acheteurs ont été séduits par la machine. Cet immense succès s’explique d’une part par un message clair qui met le jeu au centre de la communication, un prix contenu de 400 euros, mais aussi par les errements du principal concurrent Microsoft qui souffre d’un manque d’homogénéité dans le message délivré au sujet de sa Xbox One. Il reste maintenant à voir si la PS4 sera capable de surpasser le chiffre stratosphérique de la PS2. Dans un marché du jeu vidéo aujourd’hui beaucoup plus éclaté qu’il y a 15 ans, cela semble très difficile, et une fin de vie au-delà des 100 millions serait déjà excellente.