Accueil » Actualité » Il y a 20 ans, IBM bougeait l’atome

Il y a 20 ans, IBM bougeait l’atome

Image 1 : Il y a 20 ans, IBM bougeait l’atomeLe 28 septembre 1989, Don Eigler, chercheur chez IBM, a réussi à bouger un seul atome individuellement pour ensuite écrire, plus d’un mois après, les trois lettres I, B et M avec seulement 35 atomes de xénon.

Effervescence

IBM a célébré cet anniversaire en publiant une vidéo sur YouTube où l’on voit M. Eigler parler de sa découverte. Il faut dire qu’il était le premier homme de l’histoire à contrôler un atome comme il l’a fait. L’engouement qu’a suscité la publication de ses recherches fut énorme. Il était possible d’imaginer un processus de fabrication assemblant les atomes avec une précision inimaginable.

Écrire IBM avec 35 atomes de xénons fut un énorme accomplissement, car cela prouvait que l’expérience de M. Eigler était reproductible. Un chercheur n’a aucun résultat concret s’il n’est pas capable de les reproduire. Les lettres IBM ont donc donné une substance à ses travaux, montrant qu’il s’agissait bien plus qu’une simple idée. Ce fut aussi un énorme coup de publicité pour Big Blue.

Une technologie qui en est à ses balbutiements

Malgré cela, aucun procédé de fabrication n’utilise encore directement la méthode de Eigler. ll faut dire qu’il y a une différence entre bouger des atomes dans un laboratoire pour écrire trois lettres et fabriquer un processeur en masse composé de milliards de transistors. L’impact de ces résultats reste donc indirect pour le moment.

Le fait de pouvoir bouger un atome individuellement devrait néanmoins être crucial dans la conception d’ordinateurs quantiques. Le fonctionnement de ces machines repose sur le spin des atomes. Or, le problème est qu’un mouvement peut affecter le spin voisin. Il est donc fondamental de pouvoir placer chaque atome à un endroit précis pour qu’il n’affecte pas les autres.