Accueil » Actualité » Il y a 9 ans : le Gigahertz

Il y a 9 ans : le Gigahertz

Image 1 : Il y a 9 ans : le GigahertzIl y a 9 ans, en mars 2000, Intel annonçait son premier processeur x86 cadencé à 1 GHz, un Pentium III Coppermine gravé en 180 nm. Cette annonce intervenait deux jours après celle d’AMD, qui avait lancé son Athlon cadencé à la même fréquence.

Une guerre des fréquences

À cette époque, les processeurs d’Intel et d’AMD étaient au coude à coude, tant au niveau des performances que du prix (le haut de gamme d’AMD se payait même le luxe d’être plus cher que celui d’Intel, 1 299 $ contre 999 $). Bien évidemment, en l’absence de technologies multicore (l’OS le plus courant était Windows 98, incapable d’utiliser plusieurs CPU simultanément), le principal argument de vente était la fréquence et le Gigahertz était évidemment une barre mythique. Il est assez amusant de constater que, neuf ans plus tard, la fréquence n’a pas fait un énorme bond : le haut de gamme actuel ne dépasse pas 3,3 GHz (même s’il y a eu des processeurs vendus avec une fréquence plus élevée, 3,8 GHz). Pour mémoire, entre 1991 et 2000, on est passé d’un 386 à 33 MHz à un Pentium III à 1 GHz, soit une multiplication par 30 de la fréquence (et par 3 entre 2000 et 2009). Par contre, tout du moins chez Intel, les prix n’ont pas diminué : environ 1 000 $ pour le haut de gamme, alors qu’AMD, exsangue, vend son processeur le plus rapide moins de 250 €…