Accueil » Actualité » Il y aurait trop de fonderies

Il y aurait trop de fonderies

Image 1 : Il y aurait trop de fonderiesSelon un rapport publié par les analystes de Gartner qui sont rejoints par les experts de HSBC et IBS, les fabricants de semi-conducteurs disposent actuellement d’un nombre trop important de chaînes de production, ce qui sera dommageable sur le long terme.

Ils ont étudié les plans d’expansion et la demande de TSMC, Globalfoundries, Samsung et UMC. Selon les analystes, les projets seraient trop ambitieux par rapport à la demande et les conséquences devraient se faire sentir dès la fin de cette année, voire le début de l’année prochaine. IBS va même jusqu’à dire que les conséquences néfastes de cette surestimation de la demande pourraient avoir des répercussions jusqu’en 2013.

Concrètement, selon IBS, la demande en transistors devrait atteindre 127 000 galettes par mois, mais les capacités de production seront à 262 000 wafers par mois. Ces prévisions incluent les finesses de gravures allant de 45 nm à 20 nm. Sur un plan purement industriel, cela signifie qu’il faut entretenir et maintenir des chaînes de production qui seront mises hors service pour éviter une surproduction. Cela signifie aussi que les investissements des fondeurs prendront plus de temps que prévu pour être amorties. Au final, on devrait assister à une forte augmentation des coûts et une hausse des prix menés par les fabricants désireux de limiter les pertes.