Accueil » Actualité » Indilinx Barefoot et SLC : Solidata K5

Indilinx Barefoot et SLC : Solidata K5

Image 1 : Indilinx Barefoot et SLC : Solidata K5

SLC, MLC ?

La mémoire SLC (Single Level Cell) et MLC (Multiple Level Cell) sont deux types de mémoire flash. La première stocke un seul bit par cellule (deux états binaires différents) et la seconde permet de stocker plusieurs bits (deux, soit quatre états binaires différents) sur la même cellule, ce qui permet de stocker plus de données sur le même volume, mais avec des performances moins élevées (il y a plus d’états à gérer). Globalement, la mémoire SLC est environ deux fois plus onéreuse que la MLC, avec une durée de vie plus élevée et des performances en écriture environ 25 % plus élevées.

Solidata, une société qui produit des SSD (comme beaucoup d’autres) propose un modèle doté du contrôleur phare du moment — l’Indilinx Barefoot — et de mémoire SLC, comme le Vertex EX d’OCZ. Est-ce que cette mémoire, onéreuse, améliore vraiment les performances ?

Oui, mais le prix est en conséquence

La réponse est oui : un Solidata K6, à base de MLC et un Solidata K5, à base de SLC, ne sont pas égaux devant l’écriture. Les premiers tests montrent que les débits en lecture sont globalement identiques (environ 205 Mo/s) mais qu’en écriture, la mémoire SLC est à son avantage : là où un modèle à base de MLC atteint 160 Mo/s en écriture séquentielle (environ) et 10 à 12 Mo/s sur des écritures aléatoires de fichiers de 4 ko, le modèle en SLC monte à 220 Mo/s en séquentiel et à près de 35 Mo/s en aléatoire 4 ko. Même si certains font mieux sur ce point (notamment Intel, avec son X25-E), les performances sont très élevées et les sociétés qui travaillent sur des bases de données (par exemple) seront intéressées par ce genre de périphérique de stockage. Reste le prix : un SSD à base de Barefoot et de 64 Go de mémoire MLC vaut environ 180 € en France (au mieux) et le même en SLC (le Vertex EX étant le seul disponible) est proposé à plus de 550 € (650 € au moins pour un X25-E). Le Solidata K5, dans les pays où il est disponible, vaut quant à lui environ 500 €.

Dans les faits, la différence de prix est trop grande pour justifier la différence de performance et les SSD à base de mémoire SLC restent donc réservées à un public professionnel ou aux amateurs fortunés.