Accueil » Actualité » Intel abandonne les CPU Atom pour smartphones et tablettes

Intel abandonne les CPU Atom pour smartphones et tablettes

Après avoir tenté plusieurs années de percer le marché des processeurs mobiles pour smartphones et tablettes, Intel jette l’éponge, et c’est bien dommage, selon nous.

Image 1 : Intel abandonne les CPU Atom pour smartphones et tablettes

Intel a tenté pendant plusieurs années d’imposer ses processeurs x86 dans le secteur très fermé des puces ultra-mobiles pour smartphones et tablettes. La mission était difficile : concurrencer la domination totale de l’architecture ARM sur ce marché. Intel s’avoue finalement vaincu dans ce domaine. Le géant américain du processeur jette l’éponge, en annulant ses futures plateformes mobile Broxton (Atom Goldmont) et SoFIA (avec modem LTE).

Mauvaise réputation injustifiée

Selon nous, c’est plutôt dommage, puisque les dernières versions des processeurs Atom pour smartphones et tablettes avaient vraiment de quoi se défendre. Les derniers Zenfone 2 d’Asus offraient une réactivité et une rapidité très élevées en pratique, n’ayant rien à envier aux smartphones haut de gamme en utilisation quotidienne (c’était même le cas des premiers Zenfone). La seule limite de ces processeurs Atom : une consommation légèrement plus élevée et donc une autonomie sensiblement inférieure. Autre détail : les inquiétudes sur la compatibilité des applications Android avec l’architecture x86 étaient très surfaites, car, en pratique, nous n’avions jamais rencontré de problème de ce genre après plusieurs mois d’utilisation des Zenfone, puis Zenfone 2 d’Asus.