Accueil » Test » Intel Core i7-4960X : les premiers benchs d’Ivy Bridge-E » Page 9

Intel Core i7-4960X : les premiers benchs d’Ivy Bridge-E

1 : Introduction 2 : Configuration de test et benchmarks 3 : Tests synthétiques 4 : Adobe CS6 5 : Création de contenu 6 : Bureautique 7 : Compression 8 : Encodage audio/vidéo 10 : Conclusion

Consommation

Dans l’ensemble, les benchmarks ne nous ont guère réservé de surprises. Cela n’a rien d’étonnant quand on sait que les Ivy Bridge-E ne sont, au final, que des Sandy Bridge-E hexacores à l’architecture légèrement modifiée.

Mais comme pour tous nos tests de processeurs, nous enregistrons l’énergie consommée lors de nos benchmarks, et c’est là que les choses sont se sont révélées intéressantes. Nous n’avions aucune attente particulière en matière de consommation car, comme nous l’expliquions dans l’introduction, Intel annonce pour son Core i7-4960X un TDP identique à celui 3930K, à savoir 130 watts.

Consommation au cours du test

Image 1 : Intel Core i7-4960X : les premiers benchs d'Ivy Bridge-E

Pour obtenir le graphique ci-dessus, nous avons enregistré la consommation de nos différentes configurations toutes les deux secondes. La fin est tronquée afin de faire tenir un maximum d’informations sur la page. Notez que nous prévoyons systématiquement 30 minutes d’inactivité à la fin des tests avant l’arrêt automatique des machines. Les chiffres de consommation moyenne et totale comprennent donc une longue période durant laquelle il ne se passe absolument rien.

Au vu de ces résultats, il ne fait aucun doute que le Core i7-4960X, en rouge, est moins gourmand en énergie que le Core i7-3970X, en vert. Rien d’étonnant au vu des 150 watts de TDP de ce dernier. Mais la véritable surprise vient du fait qu’il est également plus économe que le Core i7-3930K (en jaune).

Consommation moyenne

Pour nous faire une meilleure idée de ce que signifie réellement le graphique précédent, nous avons calculé la consommation moyenne de chaque processeur depuis l’instant où nous l’allumons jusqu’à celui où nos logs indiquent une consommation nulle.

Image 2 : Intel Core i7-4960X : les premiers benchs d'Ivy Bridge-E

Ces moyennes sont parfaitement conformes à nos attentes. Les Ivy Bridge (77 watts de TDP) et Haswell (84 watts) sont les plus économes, suivis du Core i7-2700K (95 watts) et de l’A10-5800K (100 watts). À 130 watts de TDP annoncé, les Core i7-3930K et 4960X occupent les deux places suivantes. Vient ensuite l’AMD FX-8350 qui, à 125 watts, aurait en fait probablement dû faire mieux que les processeurs LGA 2011. Enfin, le Core i7-3970X ferme la marche avec ses 150 watts de plafond thermique.

Consommation totale

La moyenne seule ne dit toutefois pas tout, car le Core i7-3970X, par exemple, est plus rapide que l’AMD FX-8350 et par conséquent termine les tests plus tôt et consomme moins longtemps. Si l’on multiplie la consommation moyenne par le temps nécessaire pour réaliser les tests, on obtient la consommation totale en Wh.

Image 3 : Intel Core i7-4960X : les premiers benchs d'Ivy Bridge-E

Le résultat est impressionnant. Nous ne vous apprenons rien en disant que le Core i7-3970X est rapide, mais il consomme tellement qu’il ne peut décemment être considéré comme efficace. Seuls les AMD FX-8350 et A10-5800K ont besoin de plus d’énergie pour mener à bien nos tests.

Les chiffres de consommation moyenne nous avaient déjà montré que l’Intel Core i7-3930K consommait nettement moins que le 3970X, mais il est tellement plus lent qu’il en devient moins efficace que l’Ivy Bridge-E. En fait, même le Core i7-2700K est moins efficace que le Core i7-4960X.

Par rapport aux Haswell, évidemment, le 4960X ne fait pas le poids en termes d’efficacité ; après tout, on compare ici un hexacore à un quad-core basé sur une architecture plus récente. Mais en dépit des applications monothreadées et du temps d’inactivité ajouté en fin de parcours, l’Ivy Bridge-E s’en sort remarquablement bien.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Configuration de test et benchmarks
  3. Tests synthétiques
  4. Adobe CS6
  5. Création de contenu
  6. Bureautique
  7. Compression
  8. Encodage audio/vidéo
  9. Consommation
  10. Conclusion