Accueil » Actualité » Intel côté sud

Intel côté sud

Nous l'évoquions hier, 2006 est une année clé pour Intel qui se construit une nouvelle stratégie et des bases pour 4 ou 5 ans en terme de processeurs. On savait déjà que Intel lancera l'an prochain son processeur Yonah. Mais le processeur n'est pas le seul composant à recevoir un lifting complet, il en va de même également pour les chipsets que produira Intel. Ceux-ci sont importants pour apporter de nouvelles possibilités aux futures plates-formes du fondeur de Santa Clara.

L'horizon se dégage par le sud

Intel a donné quelques indices quant aux prochaines fonctionnalités et à la conception du southbridge ICH8, successeur du ICH7 des chipsets 945, 955 et 975. Le nouveau ICH8 sera gravé en 90 nm, et apportera à l'utilisateur de celui-ci une base indispensable au HD et des composants qu'utilisera le prochain Windows Vista. Il assurera aussi la transition des ordinateurs Apple vers une plate-forme Intel.

Un BIOS repensé

Plus intéressant maintenant est le fait qu'Intel a presque totalement revu l'implémentation du BIOS au sein du système. AUjourd'hui, classiquement, le BIOS est contenu dans une ROM (Read Only Memory) ou une mémoire NOR Flash. Le ICH8 pourra accéder à un BIOS dans une mémoire NAND Flash et sera programmable. Outre le fait de sauvegarder le BIOS, cela permet de programmer la mémoire. Il serait capable de contenir des applications et de contrôler davantage de fonctions présentes sur la carte mère, cela rendra le BIOS plus fonctionnel et augmentera ses possibilités.

Un nouvel assortiment d'interfaces

Désolé pour ceux qui tiennent à tout prix à leur vieux disque P-ATA. Il devront le remplacer par un disque dur en S-ATA s'ils adoptent un ICH8. Il intègrera d'ailleurs 6 ports fonctionnant avec cette technologie. On ne retrouvera l'interface P-ATA que dans la version mobile, pour les portables donc.
Le USB a toujours le même succès et on verra passer le nombre de ports de 8 (sur le ICH7) à 10. On aura droit aussi à un contrôleur EHCI (Enhanced Host Controller Interface) pour améliorer la bande passante de ces ports USB, du moins pour la version destinée aux desktops.
Exit aussi le chipset son AC'97. Un chip intégrant une gestion temps réel du HD et fournissant les fonctions nécessaires à la prise en charge du HDMI sera mis en place.

Le revers de la médaille

Sous cette pluie de bonnes nouvelles, n'oublions pas non plus les quelques fonctionnalités supplémentaires qui visent à augmenter la sécurité sur nos futures machines et lir quelque peu les mains de l'utilisateur. Le geôlier en chef s'appelle TPM (Trusted Platform Module) et se trouvera sur la carte mère elle-même. ICH8 intègre en effet une technologie de gestion des droits. Le TPM est primordial pour Apple pour réduire les possibilités d'installer Mac OS X sur des machines autre que des Macs. Du côté de Windows, il est intimement lié à Vista au niveau du système d'exploitation. Il y apporte un niveau de sécurité supplémentaire face aux attaques mais surtout est capable de déterminer comment nous devrons utiliser ou pas nos fichiers multimédias. D'où un certain verrouillage grâce aux droits qui ne sera pas pour déplaire aux majors.

Pour demain…

La sortie du ICH9 est prévue au second trimestre 2007 et a tout l'air d'une mise à jour du ICH8. Il supportera les processeurs Conroe, Ridgefield, Allendale et Millville ainsi que les versions DP et MP du Xeon. ICH9 sera une plate-forme initiale pour la première génération de processeurs gravés en 45nm, basés sur le processeur pour portable Penryn. La sortie de ce dernier est prévue pour 2008. ICH9 éliminera définitivement le P-ATA puisqu'il ne sera même plus disponible sur la version mobile, aura 12 ports USB et consommera moins d'électricité (apparement, moins de 3.5 watts).