Accueil » Actualité » Intel enterre définitivement la Gen10 de Cannon Lake

Intel enterre définitivement la Gen10 de Cannon Lake

Une Gen10 mort-née, puisque le pauvre Core i3-8121U, l’unique puce Cannon Lake, est dépourvu d’iGPU.

Si les choses semblent s’arranger pour Intel en 10 nm, avec désormais de nombreuses puces pour PC portables et la mise en route des lignes de la Fab 42 pour cette finesse de gravure, la société souhaite, à l’évidence, oublier certains errements du passé. Ainsi, elle a récemment décidé de supprimer les pilotes graphiques Linux de ses puces Cannon Lake.

Image 1 : Intel enterre définitivement la Gen10 de Cannon Lake

Ironiquement, l’entreprise fournissait du code pour les pilotes graphiques Cannon Lake sous Linux depuis 2017, année à laquelle elle prévoyait de lancer cette gamme. Or, Cannon Lake s’est finalement résumé à une seule référence, le Core i3-8121U, un petit 2 cœurs / 4 threads… privé d’iGPU ! Forcément, assurer la prise en charge de cette solution graphique Gen10 avortée n’avait plus aucun sens ; désormais, la mise à mort est donc actée.

Un premier cliché d’un processeur Alder Lake-S, en socket LGA 1700

11 000 lignes de code

D’ailleurs, les développeurs de pilotes Linux d’Intel ne mâchent pas leurs mots : « We don’t need CNL-only code. This series kills it all with fire ». Pour l’anecdote, notez que le code de prise en charge sous Linux tenait en environ 11 000 lignes.

Bref, vous l’avez compris, pour Intel, le 10 nm a vraiment débuté avec Ice Lake, en 2019 ; quant à ce qui s’est passé avant, la firme préfère ne plus y penser.

Petite histoire des processeurs Intel, du 8086 à Cannon Lake

Source : Phoronix