Accueil » Actualité » Intel entre pénurie de Skylake et retard de Broadwell-E

Intel entre pénurie de Skylake et retard de Broadwell-E

Image 1 : Intel entre pénurie de Skylake et retard de Broadwell-ESkylake, joli, mais inaccessible.

Pendant des années, Intel a écrasé ses concurrents par la puissance de ses usines. Le fondeur parvenait à mettre au point une nouvelle finesse de gravure tous les deux avec une régularité parfaite, une qualité sans égale et en gardant au moins un an d’avance sur le reste du marché. Mais ces dernières années, la machine Intel s’est enrayée. D’abord lors du passage au 22 nm, puis encore plus lors de l’adoption du 14 nm. A cause des problèmes de production du 14 nm, les processeurs Broadwell ont été lancés en retard. Tellement en retard qu’ils ne sont jamais vraiment sortis en version pour PC de bureau. L’histoire semble devoir se répéter pour leurs successeurs, les Skylake.

Selon nos confrères de CanardPC Hardware, les Skylake vont subir une pénurie massive jusqu’à la fin de cette année. En cause, encore et toujours des mauvais rendements. Si vous souhaitez vous procurer un Core i7 6700K ou un Core i5 6600K attendez-vous donc à devoir le commander et patienter.

A la décharge d’Intel, il faut reconnaître que la marque doit produire toutes ces dernières puces sur le 14 nm : les Broadwell pour PC portables, les Skylake mais aussi les Atom Cherry Trail/Braswell. Une autre gamme doit aussi y passer dans quelques temps, les processeurs Broadwell-E.

Ces puces viendront remplacer les Haswell-E (Core i7-5820, 5930K et 5960X) dans le haut de gamme. Et selon les dernières informations publiées par Benchlife.info, le lancement des Broadwell-E a lui aussi pris du retard. Ils ne devraient arriver qu’au premier trimestre 2016, en février ou en mars prochain.