Accueil » Actualité » Intel et IBM sécurisent le cloud

Intel et IBM sécurisent le cloud

Image 1 : Intel et IBM sécurisent le cloudLe cloud d’IBMIBM a annoncé que SoftLayer, sa filiale gérant les infrastructures cloud, va offrir des serveurs utilisant la technologie Cloud d‘Intel qui repose entre autres sur le Trusted Execution Technology (TXT) de ce dernier afin de sécuriser et surveiller les composants qui utilisent le système. Concrètement, il vérifie la fiabilité et l’intégrité des interactions des puces et périphériques depuis le système d’exploitation ou l’hyperviseur, jusqu’au firmware, afin de s’assurer que rien ne compromet les données du système. La technologie permet aussi de bloquer le déchiffrement de certaines données afin qu’elles restent confidentielles. Le fait que ces opérations aient lieu au niveau du processeur optimise aussi grandement les performances. Cela permet de plus facilement gérer un parc utilisé pour le cloud d’une organisation.

Restructuration au sein d’IBM

Big Blue affirme que les systèmes devraient tourner sur les Xeon E5–2600 v2, E3–1200 V3 et E5–4600. On imagine qu’ils tourneront aussi sur les derniers Haswell-EP présentés hier (cf. « Haswell arrive dans les Xeon E5 v3, de 4 à 18 coeurs ! »). La dernière affaire des photos volées sur le cloud a rappelé la nécessité de disposer d’infrastructures sûres et ce genre de partenariat est donc le bienvenu. Il montre aussi qu’IBM continue son mouvement de restructuration. Après son partenariat avec Apple et la vente de ses serveurs x86 à Lenovo, ce nouvel accord devrait l’aider à gagner de l’ampleur sur le marché des infrastructures cloud.