Accueil » Actualité » Intel et Nvidia se démarquent dans le top 10 des dépenses de R&D

Intel et Nvidia se démarquent dans le top 10 des dépenses de R&D

La division Recherche et Développement des concepteurs et fabricants de semi-conducteurs est sûrement la division la plus importante pour ces entreprises. C’est elle qui permet de continuellement proposer des nouveautés technologiques afin de ne pas se faire dépasser par la concurrence. À ce petit jeu, toutes les entreprises ne fournissent pas le même effort. Le cabinet d’analyse IC Insights a réalisé le classement des 10 entreprises de semi-conducteurs les plus dépensières en terme de R&D pour l’année 2014.

Image 1 : Intel et Nvidia se démarquent dans le top 10 des dépenses de R&D
Sans trop de surprises, c’est Intel qui prend la tête du classement avec plus de 11 milliards de dollars dépensés pour l’innovation. On trouve ensuite Qualcomm dont le budget est à peu près divisé par deux comparé au fondeur de Santa Clara. Sa progression sur un an reste tout de même fulgurante. Le troisième reste Samsung avec un peu moins de 3 milliards de dollars consacrés à la Recherche et Développement.

Le reste du classement a été légèrement modifié par rapport à 2013 puisque trois grands noms du secteur (Broadcom, Toshiba, ST et Micron) ont réduit leur investissement. En revanche, MediaTek se distingue clairement, puisque ce concepteur de puces qui ne possède pas d’usine (fabless) est passé de la 14ème à la 9ème place en un an avec 1,4 milliard de dollars investis dans l’innovation.

L’autre bonne surprise provient de Nvidia. En effet, les verts ont beau être derniers du classement, ils investissent massivement puisque 31,3% de leurs revenus sont réinvestis dans la &D. C’est le ratio le plus élevé de ce top 10. À ce petit jeu, Qualcomm (28,5%) et Broadcom (28,2%) se démarquent également. Enfin, même si AMD n’apparaît pas dans le classement, l’entreprise arrive 14ème avec 1 milliard pour l’innovation, derrière Texas Instrument, SK Hynix et Marvell.