Accueil » Actualité » Intel fait son mea culpa

Intel fait son mea culpa

Image 1 : Intel fait son mea culpaAndy Bryant

Andy Bryant, le président du comité de direction d’Intel, a fait des déclarations pour le moins étonnantes, puisqu’il a admis que le fondeur avait « perdu sa voie », lors d’une réunion des investisseurs de la société. Les propos sont rapportés par AllThingsD.

Intel ne peut pas fabriquer sa propre puce

M. Bryant a expliqué que le nouveau P.D.G Brian Krzanich avait entamé un mouvement de réforme au sein de la société et qu’il fallait s’attendre à de grands changements. Il affirme tout d’abord vouloir finalement pénétrer le marché des tablettes, en plus des ordinateurs et des centres de données, où il est déjà bien présent.

Il a aussi fait des révélations étonnantes lorsqu’il a affirmé que Sofia, la puce mobile prévue pour la fin 2014, sera fabriquée par un autre fondeur et qu’il faudra attendre Broxton, prévu en 2015, pour qu’il fabrique sa propre puce en 14 nm. C’est une situation unique pour le fondeur qui est connue pour ses capacités de production. Cela montre à quel point Intel n’était pas préparé à la transition vers le marché mobile.