Accueil » Actualité » Intel implémente l’upscaling par nombres entiers pour ses IGP Gen11

Intel implémente l’upscaling par nombres entiers pour ses IGP Gen11

Une demande enfin satisfaite.

Image 1 : Intel implémente l'upscaling par nombres entiers pour ses IGP Gen11

Intel, par l’intermédiaire de Lisa Pearce, annonce l’implémentation de la mise à l’échelle par nombre entier (integer scaling), pour leurs futures puces graphiques. Cette méthode de mise à l’échelle est aussi appelée « voisin le plus proche » ou encore « doublage/quadruplage de pixels » en fonction des définitions d’entrée et de sortie. Son intérêt : ne pas dénaturer l’image, notamment pour les amateurs de jeux en pixel-art ou friands d’émulateurs. Dans certains cas, elle peu éviter les pertes de netteté et les artefacts, des défauts inhérents aux algorithmes de mise à l’échelle traditionnels tels que le bilinéaire ou le bicubique. Les joueurs la réclament à NVIDIA et à AMD depuis plusieurs années, jusqu’à présent sans succès.

Du Full HD net en 4K

Image 2 : Intel implémente l'upscaling par nombres entiers pour ses IGP Gen11

Cette technique permet notamment de passer du Full HD à la 4K sans perte de netteté, par simple quadruplage de pixels (mais avec un maximum de crénelage). La mise à jour des pilotes Intel devrait débarquer fin août. Cependant, cette fonctionnalité ne sera accessible qu’aux utilisateurs de processeurs Intel équipés de puces graphiques Gen 11. Ces deniers pourraient ainsi arriver plus tôt que prévu. L’option sera accessible directement depuis le panneau de configuration.

Cette méthode de mise à l’échelle par nombre entier peut toutefois donner de très mauvais résultats si les définitions d’origine et de résultat ne sont pas des multiples entiers. Dans le cas contraire, la technique du « voisin le plus proche » va, par exemple, tripler un pixel sur deux afin d’atteindre le facteur d’échelle nécessaire. Ce qui peut donner un résultat très moche. Voilà pourquoi  il faudra bien choisir ses définitions d’entrée et de sortie…