Accueil » Actualité » Intel joue double jeu avec l’OLPC

Intel joue double jeu avec l’OLPC

On apprend aujourd’hui qu’Intel serait en train de travailler avec le gouvernement chinois pour fournir près d’un million de Classmate d’ici l’année prochaine. C’est ce que rapporte le quotidien Commercial Times. Pour rappel, le Classmate est un concurrent direct du XO, ce portable pour enfant vivant dans un pays en voie de développement. Ce dernier est issu du programme OLPC (One Laptop Per Child) de Nicolas Negroponte. Cette nouvelle signifie donc que la compétition entre le XO et le Classmate est loin d’être terminée.

Une décision inattendue

L’intérêt d’Intel pour la Chine n’est pas surprenant. Ce qui est inattendu, c’est cette volonté de vouloir faire concurrence à l’OLPC, alors qu’Intel a récemment rejoint ce programme (cf. « Intel rejoint le programme One Laptop Per Child »). On se souvient que le père des Core 2 Duo n’avait pas apprécié de ne pas faire partie initialement du projet, au profit d’AMD. Il a, en conséquence, conçu son propre portable pour enfant défavorisé, le Classmate. Ce dernier a d’ailleurs suscité les foudres de M. Negroponte qui s’en est pris directement à Intel, criant presque à la conspiration (cf. « OLPC : la saga continue »).

Une attitude prévisible

On pensait le Classmate enterré, tout comme la hache de guerre, après l’adhésion d’Intel à l’OLPC. Il semblerait néanmoins que le géant de Santa Clara n’ait pas envie d’abandonner les petits enfants chinois en laissant AMD se tailler la part du lion. Intel a clairement montré, au cours de cette année, qu’il faisait du marché chinois une priorité. Il y a quelques semaines seulement, il entamait la construction de sa Fab 68 dans ce pays (cf. « Intel pose la première pierre de sa Fab 68 en Chine »). Le Classmate est donc un moyen pour la firme de s’imposer sur ce nouveau terrain, quitte à marcher sur les pieds d’un certain Negroponte.

  • Notre prise en main des portables Classmate et Asus Eee