Accueil » Test » Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600 » Page 9

Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

1 : Introduction 2 : Z270, Optane, Overclocking et HD Graphics 630 3 : Configuration de test et protocole 4 : Performances de rendu graphique et bureautiques 5 : Performances en station de travail 6 : Performances en graphisme et multimédia 7 : Performances en jeux et circuit graphique (iGP) 8 : Core i7-7700K : conso et températures 10 : Core i5-7600K : conso et températures 11 : Core i5-7600 : conso et températures 12 : 7700K : des exemplaires de qualité très variable 13 : Conclusion

Core i7-7700 : conso et températures

Image 1 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Contrairement au Core i7 7700K, le Core i7 7700 ne peux pas s’overclocker via son multiplicateur de fréquence et nos tentatives d’augmenter la Blck se sont révélées vaines.

Sa fréquence de base est de 3,6 GHz, mais même sous une charge très intense, le CPU est parvenu à maintenir sa fréquence Turbo de 4 GHz sur ses quatre coeurs.

Tension d’alimentation (Vcore)

Le Vcore décroit lorsque la charge du CPU augmente. Cela est nécessaire pour éviter que les courants de fuite dépassent le maximum autorisé, ce qui endommagerait le CPU. Plus la charge est forte, moins la courbe de tension fluctue.
Image 2 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Consommation en jeu

Dans Watch Dogs 2, le Core i7-7700 consomme entre 50 et 52 W. C’est un super résultat, largement inférieur au TDP. Les coeurs CPU ne consomment que 40 W, le reste étant absorbé par les autres portions du die.

Image 3 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Là encore, la consommation du CPU augmente avec sa température. Les courants de fuite montent à 1,7 W. La vitesse de montée en température dépend de la position du capteur. Les courbes se stabilisent après 24 minutes à 53 °C environ.

Image 4 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Charge lourde : torture FPU

Le test de stabilité d’AIDA64 pousse la consommation jusqu’à 63 W, ce qui est très loin du TDP annoncé. La température et les courants de fuite atteignent des niveaux similaires à ce que nous avons vus en jeu.

Image 5 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Seule la température des coeurs dépasse, avec 58 °C. Mais tous les ventirads, même les moins costauds n’auront pas de mal à dissiper cette quantité de chaleur.

Image 6 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Charge maximale : Intel PTU 100 %

Le logiciel Intel Power Thermal Utility nous permet de pousser le Core i7 7700 dans ses derniers retranchements. Il demande alors 88 W, ce qui est cohérent avec son TDP annoncé. Remarquez comme les courants de fuite restent stables : la différence entre CPU froid et CPU chaud n’est que de 2 W.

Image 7 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Image 8 : Intel Kaby Lake : test des Core i7-7700K, 7700, i5-7600K et 7600

Cette fois, c’est le package qui atteint la température la plus haute, à 71 °C (dans une pièce à 22 °C). Globalement, il semble que notre exemplaire du Core i7 7700 soit dans la moyenne. Il sera facilement à refroidir et propose une puissance de calcul très respectable à 4 GHz.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Z270, Optane, Overclocking et HD Graphics 630
  3. Configuration de test et protocole
  4. Performances de rendu graphique et bureautiques
  5. Performances en station de travail
  6. Performances en graphisme et multimédia
  7. Performances en jeux et circuit graphique (iGP)
  8. Core i7-7700K : conso et températures
  9. Core i7-7700 : conso et températures
  10. Core i5-7600K : conso et températures
  11. Core i5-7600 : conso et températures
  12. 7700K : des exemplaires de qualité très variable
  13. Conclusion