Accueil » Actualité » Intel montre son CPU 48 cores

Intel montre son CPU 48 cores

Image 1 : Intel montre son CPU 48 cores

Intel vient de présenter la première version de son processeur possédant 48 cores programmables.

Une puce impressionnante

Avec 1,3 milliard de transistors et nommé SCC (Single-chip Cloud Computer, Intel France appelle cela l’ordinateur monopuce « virtuel »), ce processeur succède au Polaris qui possédait 80 cores (cf. « Intel : un processeur, 80 cores, 2 TFlops ! »). Il est le premier du projet Tera-scale à pouvoir faire tourner des applications x86 ou des environnements Visual Studio et a été montré sous Windows et Linux.

La puce, qui consiste en 24 processeurs dual core mis côte à côte, a un TDP qui peut aller de 25 W à 150 W et est gravée en 45 nm. Chacun des 24 processeurs est complet, avec ses deux coeurs d’exécution et son cache de niveau 1 et 2. La principale différence entre le SCC et un processeur classique est la gestion de la cohérence du cache qui n’est plus matérielle. Intel expérimente un système de gestion logicielle de la cohérence accessible et modifiable par les programmeurs. Par ailleurs, les processeurs communiquent directement entre eux via un réseau à 256 Go/s. Ce réseau interne utilise 24 routeurs, un par CPU dual core. L’accès à la mémoire externe se fait au travers de seulement quatre contrôleurs DDR3.

Moderniser la programmation

Les cores sont relativement peu performants et sont plus proches des Atom que des Nehalem. Intel ne compte pas commercialiser le SCC, mais va seulement en produire une centaine qui sera offerte à des partenaires, écoles ou universités comme Microsoft ou l’école polytechnique fédérale de Zurich. Le but est de favoriser la recherche et aider les développeurs à mieux comprendre comment ont peut optimiser la programmation d’applications pour une telle puce. Le fondeur de Santa Clara souhaite donc avant tout préparer l’avenir en proposant un processeur qui tente de simuler l’informatique de demain.

Selon Intel, le futur des processeurs passe par la multiplication des coeurs, comme l’a expliqué son directeur technologique, Justin Rattner, qui se demande si on peut « remplacer un rack actuel rempli d’équipements avec un ou plusieurs processeurs hautement multicores, tel que le SCC ».

Intel a publié une vidéo sur YouTube présentant sa puce. De plus amples informations sont également disponibles sur cette page.