Accueil » Actualité » Intel passe au sans plomb

Intel passe au sans plomb

Cela en étonnera peut-être certains, mais, malgré sa toxicité aigüe et avérée, le plomb est encore un matériau couramment employée dans l’industrie, et notamment celle des semi-conducteurs. Son éradication est néanmoins en bonne voie. Depuis la directive européenne RoHS (Restriction of Hazardous Substances) entrée en vigueur le 1er juillet dernier, de nombreux acteurs ont pris des initiatives constructives, et il n’est pas rare aujourd’hui de voir un constructeur utiliser le label « RoHS » comme argument de vente.

Sans plomb, mais pas vert pour autant

C’est aujourd’hui le tour d’Intel, d’annoncer que l’intégralité de ses futurs processeurs gravés en 45 nm sera dépourvue de plomb. De même, l’ensemble de la gamme en 65 nm abandonnera le plomb en 2008. Intel précise que le plomb était encore aujourd’hui nécessaire à la réalisation de la soudure entre le silicium de la puce et le substrat plastique de son package. Mais le fondeur a réussi à mettre au point un alliage étain/argent/cuivre pouvant s’y substituer.


N’oublions tout de même pas que la fabrication de processeurs est très loin d’être respectueuse de l’environnement, par exemple à cause de la quantité d’eau ultra-pure consommée.