Accueil » Actualité » Intel : premiers tests du Kentsfield

Intel : premiers tests du Kentsfield

Notre confrère anglophone Tom’s Hardware vient de publier un test d’un exemplaire du Kentsfield d’Intel, le prochain processeur quad core du fondeur.

Quatre cœurs sinon rien

Le Core 2 Quadro, comme il convient de l’appeler, est gravé en 65 nm et regroupe au sein d’un même package pas moins de 4 cores, deux dies de Conroe (les actuels Core 2 Duo) se retrouvant l’un à coté de l’autre dans la même enveloppe physique. 8 Mo de mémoire cache L2 non partagée (soit 2 x 4 Mo) ainsi que 256 Ko de mémoire cache L1 (4 x 64 Ko) viendront épauler les unités de calculs dans leur tâche. Le Kentsfield fonctionnera enfin grâce à un FSB cadencé à 1333 MHz, au moins dans certaines versions.

Les résultats

Logiquement, le Core 2 Quad offre un gain de performance important à fréquence égale avec un Core 2 Duo uniquement dans les applications multi-threadées telles que les applications du domaine de la vidéo. Dans les autres cas, le gain sera relativement peu important, à l’image des applications déjà peu sensibles au dual core. Les jeux vidéo testés ne profitent presque pas de la présence des unités de calcul supplémentaires, preuve que le développement de jeux “multi-threadés” est des plus complexe.

De la dissipation thermique

Côté dissipation thermique, le Core 2 Quad effectue un retour en arrière. C’est en effet une puissance consommée de 167 watts au repos et 260 watts en charge qui a été mesuré par notre confrère. Les quatre cœurs sont logiquement à l’origine de cette augmentation de la consommation. La température reste pour sa part plus raisonnable, avec 66°C en charge contre 40°C environ pour un Core 2 Duo.

Ce test démontre bien que multiplier les cores ne sert à rien si les applications ne sont pas développées en conséquence. Mais au fur et à mesure que le parc de machines dotées de plusieurs unités d’exécution grandira, il est certain que les applications optimisées fleuriront…