Accueil » Actualité » Intel prépare un Thunderbolt 2 en 2015

Intel prépare un Thunderbolt 2 en 2015

Image 1 : Intel prépare un Thunderbolt 2 en 2015

Intel est en train de développer le successeur du Thunderbolt et devrait le commercialiser en 2015. On parle pour l’instant d’un débit cinq fois plus important que la version actuelle. Cela représente concrètement le passage du Thunderbolt à la fibre optique.

Du Light Peak à la fibre optique au Thunderbolt en cuivre

Les plus assidus se souviennent que le nom de code du Thunderbolt était Light Peak (cf. « Le connecteur Intel pour les dominer tous »). Le projet, soutenu par Apple, avait pour objet la création d’une interface reposant sur la fibre d’optique, d’où l’allusion à la lumière (cf. « Apple derrière Light Peak »). À l’époque, on pensait que Light Peak allait unifier tous les ports d’un ordinateur autour d’une puce.

Image 2 : Intel prépare un Thunderbolt 2 en 2015Le problème est qu’avec le temps, l’utilisation de la fibre optique est devenue une contrainte qui aurait trop retardé la commercialisation du Light Peak. La technologie est encore jeune et l’échelle à laquelle travaille Intel complique énormément la tâche. Le fondeur a donc décidé de passer au cuivre (cf. « Intel Light Peak sur cuivre : c’est officiel »). Dans l’absolu, cela veut dire que les 100 Gb/s promis avec la fibre sont impossibles. Néanmoins, en pratique, le cuivre est suffisant pour offrir des performances largement supérieures aux connectiques grand public offertes sur les ordinateurs d’aujourd’hui.

L’année dernière, Light Peak est devenu Thunderbolt (cf. « Thunderbolt : 10 gigabits/s, 10 W, Light Peak »), une interface au débit théorique bidirectionnel de 10 Gbit/s capable de fournir 10 W pour alimenter les périphériques. Intel a eu la bonne idée de combiner le Display Port et le PCI-Express 4x. Un connecteur Thunderbolt est donc physiquement identique à un port DisplayPort. Il transporte la vidéo, l’audio et les données. Une étude récente montre que la popularité croissante de cette nouvelle connectique vidéo emporte avec elle le Thunderbolt, même s’il est encore trop tôt pour parler de victoire et succès (cf. « DisplayPort et Thunderbolt ont le vent dans le dos »).

Image 3 : Intel prépare un Thunderbolt 2 en 2015De grandes ambitions

Il est donc normal qu’Intel continue de travailler sur son projet et qu’il se concentre maintenant sur l’utilisation de la fibre optique pour remplacer le cuivre. On parle pour l’instant d’un débit théorique de 50 Gbit/s sur une distance de 100 mètres. Intel envisage aussi d’essayer d’intégrer son interface sur les téléviseurs et lecteurs de salons. Après tout, rien n’empêche d’utiliser un port HDMI et utiliser Thunderbolt 2 pour faire transiter l’image le son et les données. Intel l’envisage lorsque l’on passera à l’Ultra Haute Définition (4320p soit une résolution quatre fois supérieure au 1080p). Pour l’instant, les puces en charge d’envoyer le signal aux fibres sont encore à l’étape de prototypes et il reste un long chemin à faire. Le fondeur doit par exemple combiner le transmetteur et le récepteur sur un seul die, tout en réduisant la taille de ce dernier pour l’intégrer dans plus de terminaux.