Accueil » Actualité » Intel Quark : le 486 est en 32 nm sur un bus ARM

Intel Quark : le 486 est en 32 nm sur un bus ARM

Image 1 : Intel Quark : le 486 est en 32 nm sur un bus ARM486

Le Quark d’Intel, nous en avons déjà parlé : ce nouveau SoC est basé sur une puce assez ancienne, le 80486. Oui, le même que celui que vous avez utilisé pour jouer à Doom dans vos jeunes années. Mais d’autres informations ont commencé à arriver sur le SoC, avec quelques détails sur le processeur.

Un 486 en 32 nm avec un bus ARM

Premièrement, Intel a ajouté quelques instructions, celles apparues sur le Pentium. Une partie via microcode (une sorte de firmware pour le processeur), l’autre partie matériellement. Intel a aussi ajouté le support de la technologie PAE : elle permet de gérer jusqu’à 64 Go de RAM en 32 bits, en utilisant une astuce simple : le bus mémoire est géré sur 36 bits (64 Go de mémoire) et la mémoire organisée en segments de 4 Go (32 bits). Chaque application eut ainsi avoir accès à un espace mémoire de 4 Go, sans nécessairement le partager.

Le SoC en lui-même est gravé en 32 nm et contient donc un chipset complet. Point intéressant, Intel a remplacé l’antique FSB du 80486 par un bus plus récent, de type AMBA. Ceux qui connaissent un peu le monde des SoC comprennent le côté amusant de la chose : le bus AMBA est un bus conçu par ARM, le concurrent direct d’Intel dans le monde des processeurs à basse consommation.

Enfin, selon nos confrères, Intel vend plusieurs versions du Quark. La version en 32 nm est évidemment la plus onéreuse, étant donné qu’elle utilise un process de fabrication récent, et Intel vend le SoC environ 5 $. Une version en 65 nm, plus grosse et sûrement un peu moins rapide, vaut 1,8 $. Enfin, Intel proposerait aussi une version synthétisable pour ceux qui veulent intégrer la puce dans un SoC, ce qui explique d’ailleurs en partie l’usage d’un bus AMBA.