Accueil » Actualité » Intel Skylake : il est possible d’overclocker les CPU non « K »

Intel Skylake : il est possible d’overclocker les CPU non « K »

Image 1 : Intel Skylake : il est possible d'overclocker les CPU non "K"L’overclocking des processeurs Skylake d’Intel est possible, quelle que soit la version du CPU (K ou standard) mais aussi la version du chipset sur la carte mère. Au lieu de passer par le coefficient multiplicateur, l’overclocking utilise la traditionnelle fréquence de bus (BCLK). La bonne nouvelle nous vient d’ASRock, qui a publié un BIOS en version bêta pour sa Z170OC Formula, suivi par MSI qui a publié un BIOS pour la Z170A XPOWER GAMING. SuperMicro a même réussi à implémenter la fonctionnalité sur une C7H170-M qui dispose d’un chipset H170, incapable de modifier le coefficient multiplicateur.

Skylake à près de 5 GHz


Depuis la mise en ligne de ces BIOS, on assiste à de nombreux records, comme un Core i3-6320 à 4,95 GHz ou encore un Pentium G4400 à 4,2 GHz. À la vue de ces très hautes fréquences sur des puces « de base », il semble inutile d’acheter les coûteux Core i5 et i7 en version K à plusieurs centaines d’euros. Mais il y a fort à parier qu’Intel va mal prendre la nouvelle, puisque les constructeurs de cartes mères ont réussi à contourner une protection mise en place pour segmenter artificiellement l’offre de puce du fondeur.

La réponse d’Intel se fait attendre


En 2013, les fabricants de cartes mères avaient réussi à contourner la protection en rendant possible l’overclocking des processeurs K sur les chipsets H87 alors qu’Intel voulait le rendre possible uniquement sur les Z97. Le fondeur avait alors annoncé bloquer cette possibilité par une mise à jour du microcode qui n’a jamais été vraiment appliqué en pratique. Il sera donc intéressant de voir comment se comporte Intel cette fois-ci, puisque la majorité des constructeurs de cartes mères ont annoncé être en train de développer des BIOS bêta pour rendre possible l’overclocking des processeurs non K. Une excellente nouvelle.