Accueil » Actualité » Intel supporte la Ultra HD sur ses IGP

Intel supporte la Ultra HD sur ses IGP

Image 1 : Intel supporte la Ultra HD sur ses IGPUne prise DisplayPort

Il y a quelques jours, le CEA a officialisé le nom commercial de la définition « 4K » : ce sera la norme Ultra HD. L’Ultra HD, c’est donc une définition doublée par rapport à du Full HD (4x plus de pixels) : 3 840 x 2 160 pixels. Et Intel supporte maintenant la norme « Ultra HD » dans ses derniers pilotes. 

Pour la vidéo

Première chose, les IGP Intel HD 2500 et Intel HD 4000 intégrés dans les processeurs de dernière génération (Ivy Bridge) peuvent décoder les vidéos encodées en H.264 en définition Ultra HD. Et même un peu plus : Intel indique que ça fonctionne jusqu’en 4 096 x 2 048. Si c’est intéressant sur le papier, dans la pratique l’intérêt est faible : l’évolution du Blu-ray vers la définition Ultra HD (ou son successeur) devrait utiliser le codec H.265.

Pour les écrans

Pour les écrans, c’est un peu plus compliqué. Les différentes normes actuelles limitent toutes la définition : le DVI Single Link et le HDMI dans le monde PC limitent généralement aux environs du 1080p à 60 Hz (2 048 x 1 152 dans la pratique). L’antique VGA est en théorie capable d’afficher du 2 048 x 1 536, mais la qualité est moyenne et la définition dépend de la fréquence du RAMDAC. Le DVI Dual Link et le DisplayPort 1.1 limitent dans la pratique la définition à 2 560 x 1 600 et il faut donc passer au DisplayPort 1.2 pour afficher du 3 840 x 2 160 à 60 Hz.

Chez Intel, les trois sorties (en théorie) DisplayPort sont à la norme 1.1a sur les IGP, mais il est possible de coupler deux sorties pour prendre en charge les (rares) écrans « Ultra HD » du moment. Intel prend en exemple le DuraVision FDH3601 de chez Eizo, un écran qui travaille en 4 096 x 2 160 (un peu plus que l’Ultra HD, donc) : il est utilisable, mais en combinant deux sorties DisplayPort. Le souci est simple : peu d’ordinateurs proposent deux sorties DisplayPort pour une raison simple : l’intégration de trois sorties (deux DisplayPort et une DVI/HDMI) casse la compatibilité avec les processeurs Sandy Bridge.

Notons que NVIDIA et AMD supportent aussi la norme Ultra HD sur leurs derniers modèles de GPU équipés de sorties DisplayPort 1.2.

Pour supporter la norme Ultra HD, il faut bien évidemment utiliser la dernière version des pilotes Intel (ici pour Windows 7 et Windows 8 en 64 bits).