Accueil » Actualité » Intel veut transformer l’UMPC

Intel veut transformer l’UMPC

Image 1 : Intel veut transformer l'UMPCIntel vient de présenter son alternative à l’UMPC, la plateforme MID (Mobile Internet Devices). Répondant au nom de code McCaslin, le but de la firme de Santa Clara est d’offrir un produit attirant le grand public. Intel compte ainsi aborder les problèmes de l’UMPC. Tout d’abord, pour réduire le prix de vente d’une telle machine, Intel fera appel à un système d’exploitation Linux utilisant 512 Mo d’espace disque et 256 Mo de mémoire centrale. Intel parle d’un temps de mise sous tension de moins de vingt secondes contre dix en sortant d’une hibernation et cinq secondes après Standby. Le MID affiche un plus petit écran d’une diagonale allant de 4 à 8 pouces pour une résolution de 800 x 480 ou 1024 x 600. Possédant un processeur dual core Stealey fonctionnant entre 600 et 800 MHz la plateforme MID sera équipée de modules Wi-Fi, Bluetooth et 3G HSDPA. Si l’on ne connaît pas encore l’autonomie de la batterie, on s’attend à un chiffre supérieur à celui des UMPC. Par contre, le prix devrait être bien en dessous de la barre des 1 000 $.

Segmentation

Afin de satisfaire le plus grand nombre de consommateurs, Intel a segmenté son offre en trois catégories : « Stay In Touch » qui est optimisé pour la VoIP, les E-mails, la messagerie instantanée, tout en offrant la possibilité de prendre des photos et des vidéos. « Be Entertained » gérera des vidéos en streaming, des jeux, la télévision mobile, la musique, etc. tout en disposant d’une station d’accueil qui permettra d’accroître ses fonctionnalités. Enfin, « Access Indo & Locate) sera ciblé pour une utilisation GPS, POI

Image 2 : Intel veut transformer l'UMPC

Sauver le soldat UMPC

Lancé il y a plus d’un an part Intel et Microsoft l’UMPC (Ultra Mobile PC), connu aussi sous son nom de code Origami, devait être une révolution. Un prix trop élevé et un manque d’ergonomie ont grandement plombé son succès.

Image 3 : Intel veut transformer l'UMPC