Accueil » Dossier » Interview de Lisa Su, PDG d’AMD : bilan présent et projets d’avenir

Interview de Lisa Su, PDG d’AMD : bilan présent et projets d’avenir

1 : Position d'AMD et loi de Moore 2 : Stratégie multi-puce 3 : La stratégie Ryzen 4 : La difficulté des PC portables 5 : Les Radeon et leur futur 6 : CPU et GPU à l'assaut des serveurs

Concurrence et guerre commerciale

Tom’s Hardware : La guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine a eu des conséquences sur plusieurs fabricants de puces pour diverses raisons. Certains ont des usines majeures pour la production ou la recherche et développement en Chine, ou génèrent une majeure partie de leurs revenus grâce au marché chinois. Cette situation engendre-t-elle des difficultés propres à AMD et comment avez-vous prévu de limiter ses conséquences ?
Lisa Su : Je répondrai à cette question en deux temps. Je pense que nous avons pu atténuer la plupart des problèmes liés aux droits de douane grâce à notre chaîne d’approvisionnement qui est très diversifiée. Bien qu’une partie de notre production soit faite en Chine, nos produits sont également fabriqués dans d’autres pays. J’aurai donc tendance à dire que, sur ce point, la guerre commerciale n’a pas eu de conséquences matérielles sur les affaires d’AMD. En revanche, les discussions sur les droits de douane rendent l’industrie imprévisible et mieux vaut éviter cela. Nous souhaitons bien entendu que les discussions puissent aboutir, ce serait globalement une bonne chose pour l’industrie.

Tom’s Hardware : Considérez-vous que la joint-venture THATIC (NDLR : Tianjin Haiguang Advanced Technology Investment Company) pourrait servir d’atout stratégique pour vous aider à faire face aux difficultés engendrées par la guerre commerciale ?
Lisa Su : Nous avons mis en place la joint-venture THATIC en 2015. Quand je repense aux raisons pour lesquelles nous l’avons décidée afin d’accéder au marché chinois et d’accélérer le déploiement de nos architectures, il me semble qu’elles étaient toutes bonnes. Nous continuons à croire qu’il s’agit d’un bon partenariat pour nous.

Image 1 : Interview de Lisa Su, PDG d'AMD : bilan présent et projets d'avenir

Tom’s Hardware : La rotation des personnels est toujours un sujet difficile pour les entreprises technologiques. Comment AMD se prépare à la perte d’éminents leaders et comment comptez-vous continuer à vous améliorer et gagner des parts de marché, surtout du côté des circuits graphiques, malgré ces départs ?
Lisa Su : Je pense que nous sommes dans un marché globalement très dynamique. Au regard des opportunités qui existent, nous avons une équipe très, très forte et je pense qu’elle n’arrête pas de se renforcer. Il ne fait aucun doute que David Wang, qui nous a rejoint et supervise désormais toute l’ingénierie graphique, est une excellente recrue. Nous avons récemment intégré d’autres collaborateurs dans cette perspective. A mon avis, notre tactique consiste à nous assurer d’établir des feuilles de routes très agressives et de les tenir. Rien n’a changé de ce point de vue.
Nous allouons plus de ressources dans les circuits graphiques qu’auparavant, ressources qui augmentent d’année en année parce que les circuits graphiques constituent un marché très intéressant. Que l’on parle de particuliers ou de centres de données, ce marché est croissant et nous continuerons à renforcer nos capacités dans ce domaine.

Sommaire :

  1. Position d'AMD et loi de Moore
  2. Stratégie multi-puce
  3. La stratégie Ryzen
  4. La difficulté des PC portables
  5. Les Radeon et leur futur
  6. CPU et GPU à l'assaut des serveurs
  7. Concurrence et guerre commerciale