Accueil » Actualité » iOS 10.3 : Apple abandonne son système de fichiers vieux de 20 ans !

iOS 10.3 : Apple abandonne son système de fichiers vieux de 20 ans !

Et personne n’a rien vu !

Image 1 : iOS 10.3 : Apple abandonne son système de fichiers vieux de 20 ans !

Un système de fichiers est comme les fondations d’une maison : il ne se voit pas, mais sert de base à toutes les fonctions supérieures. En publiant iOS 10.3 cette semaine, Apple a réalisé un petit miracle : mettre à jour le système de fichiers de tous les iPhone et iPad. iOS 10.3, est en effet le premier OS à reposer sur APFS, un tout nouveau système de fichiers dévoilé l’été dernier.

Tout pour les SSD

iOS employait jusqu’à présent le HFS+, un système de fichiers mis au point en 1998, qui n’était lui-même qu’une évolution du HFS  conçu en… 1985 ! Ces reliques n’étaient pas adaptées aux nouveaux supports de stockage à mémoire flash, ou aux énormes quantités de fichiers générées aujourd’hui.

APFS comble des manques criants du HFS+ et apporte :

  • un adressage 64 bits, il peut gérer une quantité de fichiers infinie (en pratique) 
  • un horodatage par nanoseconde, idéal pour assurer la synchronisation des données entre des serveurs
  • le support du clonage de fichier ou dossier (un clone est une copie qui n’occupe pas d’espace supplémentaire pas de place sur le disque dur ; les modifications faites au fichier après clonage sont ajoutées dans des blocs supplémentaires sans modifier)
  • les snapshots
  • le chiffrement des données et des métadonnées via des clés séparées, à l’échelle d’un disque complet
  • un partitionnement dynamique des disques physiques entre plusieurs volumes logiques
  • un mécanisme de copie sur écriture, qui assure qu’un fichier soit toujours correctement enregistré,
  • la disparition de la journalisation, ce qui économise des écritures inutiles et néfastes sur les SSD

La prochaine étape pour APFS est de passer sur macOS, ce qui devrait 10.13.