Accueil » Actualité » iOS 10 : les applications ne pourront plus scanner Apple Music pour pister l’utilisateur

iOS 10 : les applications ne pourront plus scanner Apple Music pour pister l’utilisateur

Vos musiques en disent long sur vous et probablement plus que ce que vous ne pensez. Une nouvelle mesure de sécurité présente dans iOS 10 montre que de nombreuses applications utilisent les musiques d’un iPhone ou iPad pour traquer un individu.

Image 1 : iOS 10 : les applications ne pourront plus scanner Apple Music pour pister l'utilisateurVente privée aime un peu trop vos musiques…iOS 10 oblige maintenant les développeurs d’applications accédant aux musiques d’un appareil à demander la permission de l’utilisateur. Cette nouvelle mesure a révélé qu’une foule de logiciels fouillaient la liste de contenu d’Apple Music, on ne sait trop pourquoi. En effet, comme l’a révélé le développeur Ben Dodson en début d’année, il était possible avant iOS 10 de scanner la liste des musiques présentes sur un terminal iOS, sans demander la permission à l’utilisateur, pour faire une liste des chansons et envoyer ce document sur un serveur externe, le tout en moins de deux secondes pour une bibliothèque de 10 000 titres. Cette liste de chansons servait ensuite d’identifiant permettant de suivre un utilisateur à la trace.

Vaste problème

La nouvelle mesure d’Apple commence déjà à faire grand bruit, puisque de nombreuses applications, telles que Twitter, Google Calendar, Canary, ou Ventes privées, entre autres, demandent maintenant la permission d’accéder aux musiques d’un terminal iOS. Il est pour l’instant difficile de dire si les éditeurs d’applications utilisent eux-mêmes les informations recueillies ou si ces programmes utilisent un service tiers, tel que Google Analytic, qui serait responsable de cette intrusion.