Accueil » Actualité » Jean-Marie Messier en garde à vue

Jean-Marie Messier en garde à vue

Après deux ans d'enquête, soupçonné d'avoir manipulé le cours du groupe, Jean-Marie Messier est actuellement en garde à vue. Selon Didier Cornardeau, le président de l'Association des Petits Porteurs d'ACtifs (APPAC) à l'origine de la plainte, qui avait mené à l'ouverture d'une information judiciaire, le déroulement de l'enquête « confirme bien ce que l'on dénonçait dans la plainte (…) à savoir des manoeuvres des dirigeants du groupe pour tromper les actionnaires et s'enrichir ».

En effet, il aurait décidé le rachat massif d'actions du groupe après les attentats du 11 septembre qui avaient fait vacillé les marchés boursiers. Ce sont ainsi 21 millions d'actions qui ont été rachetées pour près d'un milliard d'euro. D'autre part, selon Silicon, « la diffusion de fausses informations concerne la présentation présumée inexacte de la situation de la trésorerie de ses filiale Cegetel, Maroc Télécom et Elektrim ».

Après le trésorier adjoint François Blondet, le trésorier Hubert Dupont-Lhotelain et un cadre bancaire, le président du directoire de Deutsche Equities Philippe Guez, c'est enfin au tour de Jean-Marie Messier d'être mis en examen.