Accueil » Actualité » Jouer en VR pour 500 $ grâce à l’Asynchronous Spacewarp

Jouer en VR pour 500 $ grâce à l’Asynchronous Spacewarp

Pour espérer devenir une technologie répandue, la réalité virtuelle doit baisser de prix. Oculus VR a un début de solution, l’Asynchronous Spacewarp, qui permet de jouer avec un PC à 500 dollars.

Image 1 : Jouer en VR pour 500 $ grâce à l'Asynchronous Spacewarp

La plus grosse annonce d’Oculus VR hier soir était sans aucune doute celle de la technologie Asynchronous Spacewarp. Cette « distorsion asynchrone de l’espace » permet d’afficher 90 images par seconde même si la carte graphique ne sait en calculer que 45. Grâce à elle, il devient possible de jouer avec une simple GeForce GTX 960/ Radeon RX 470 à la place d’une GeForce GTX 970/Radeon RX 480.

Une image sur deux est inventée

C’est la deuxième fois qu’Oculus sort une technologie magique de son chapeau pour rendre la réalité virtuelle plus accessible. L’an passé, la société avait présenté l’Asynchronous Timewarp (ATW). Dans les cas où la carte graphique ne parvient pas à tenir la cadence de 90 images par seconde nécessaire à une sensation fluide, l’ATW interpole les images manquantes en calculant simplement les différences dues au déplacement de la tête du joueur.

L’Asynchronous Spacewarp (ASW)reprend la même idée, mais la perfectionne pour prendre en compte cette fois les déplacements du corps du joueur et de ses mains. L’ASW analyse la différence entre deux images passées et utilise ces informations ainsi que les données des capteurs du casque pour prédire l’image suivante. Grâce à ce mécanisme, le nombre d’images que doit générer la carte graphique est divisé par deux.

À quand une baisse du prix du Rift ?

Oculus certifie donc maintenant comme VR ready des PC munis d’un simple Core i3-6100 et d’une GeFoce GTX 960 ou d’une Radeon RX 470. Reste que le Rift coûte toujours 699 euros, sans ses manettes Touch.