Accueil » Actualité » Jusqu’à 24 To dans un boîtier chez LSI

Jusqu’à 24 To dans un boîtier chez LSI

Image 1 : Jusqu'à 24 To dans un boîtier chez LSI

LSI vient d’annoncer un nouveau rack de stockage pour les serveurs, l’Engenio 2600. Destiné aux petites et moyennes entreprises, l’appareil peut recevoir soit 24 disques durs au format 2,5 pouces SFF (15 mm d’épaisseur) soit 12 disques durs en 3,5 pouces (actuellement, 24 To) dans un boîtier en format 2U. LSI a fait le choix d’un système entièrement en SAS 6 gigabits/s, une technologie qui va remplacer totalement ses concurrents, selon la société. Rappelons que le SAS, dans sa version 6 gigabits/s, abandonne la compatibilité directe avec le SATA (que proposait la norme 3 gigabits/s).

Le système est extensible, avec des cartes permettant d’atteindre 96 disques dans la version la plus complète, et la possibilité de brancher des disques durs en interface Fibre Channel et de travailler en iSCSI est aussi proposée, même si l’ensemble reste — en interne — en SAS. LSI annonce un taux de transfert maximal de 4 Go/s et des performances en I/O qui peuvent atteindre 40 000 IOPS (a priori en utilisant des SSD). La société indique que l’Engenio 2600 peut recevoir des disques durs SAS à 10 ou 15 000 tpm mais aussi des modèles 3,5 pouces à 7 200 tpm et des SSD. De plus, l’ensemble est aussi validé pour travailler avec les disques durs chiffrés de Seagate (FED).

Les points intéressants de la nouvelle architecture sont des performances en forte hausse (quatre fois l’ancienne génération) pour un prix globalement fixe, la possibilité de faire du mirroring directement (en interface Fibre Channel) et une interface revue et corrigée, SANtricity ES, qui permet à des personnes qui ne sont pas des spécialistes de ce type d’appareil de gérer tout de même l’Engenio.

Dans la pratique, ce genre de produit vise évidemment les entreprises d’une certaine taille, la majorité des PME n’ayant pas besoin d’une telle capacité de stockage.