Accueil » Actualité » Kazaa : la casa à virus

Kazaa : la casa à virus

Oui, je sais, le jeu de mot était facile…
Bref,
CD
Freaks rapporte que Kazaa, le programme d'échange de
fichier qui avait pris la suite de Napster dans bon nombre de
foyers serait en fait un bon moyen d'échange de virus et de
troyens. En effet, 6 % des fichiers disponibles seraient
infectés.

Il faut nuancer cette affirmation, car on
n'a aucune idée de comment ce 6 % a été calculé, et d'autre
part affirmer ceci en pleine période d'expansion pour Kazaa
arrange beaucoup de monde (pour ne pas citer les maisons de
disque), et il se peut que ceci ne soit qu'un « hoax » destiné à
effrayer les
utilisateurs…