Accueil » Actualité » Keynote Apple : voici les iPad Air 2 et iPad mini 3

Keynote Apple : voici les iPad Air 2 et iPad mini 3

Image 1 : Keynote Apple : voici les iPad Air 2 et iPad mini 3La gamme iPad

Sans surprise, Apple vient de présenter les nouveaux iPad Air 2 et iPad mini 3. Ils seront disponibles en précommande à partir du 17 octobre et ils seront livrés dans une semaine. Apple en a profité pour baisser le prix de l’iPad Air de 100 $. L’iPad Air 2 16 Go est à 499 $, contre 599 $ pour les 64 Go et 699 $ pour les 128 Go dans la version Wi-Fi. En LTE il est à 629 $ pour les 16 Go, contre 729 $ pour les 64 Go et 829 $ pour les 128 Go. L’iPad mini 3 est 100 $ moins cher à capacité égale. Apple va aussi continuer de vendre l’iPad Air et l’iPad mini 2 et même l’iPad mini qui est maintenant vendu à 249 $, le prix le moins cher dans l’histoire des iPad. On regrette par contre beaucoup le modèle 16 Go qui est trop restrictif. Démarrer à 32 Go aurait été nettement plus intéressant pour le consommateur.

iPad mini 3

Ce dernier ne change pas de configuration par rapport à l’iPad mini 2. Il dispose du même SoC A7 que l’iPad mini 2, du même co-processeur M7, du même appareil photo avant et arrière, du même châssis et du même écran. La seule différence avec l’ancien modèle est la présence de Touch ID et un modèle 128 Go qui n’existait pas avant. Il n’y avait pas non plus de iPad mini couleur or. Néanmoins, l’écart de prix entre un iPad mini 2 et un iPad mini 3 à capacité égale est de 100 $ pour la simple présence d’un châssis en or et de TouchID, ce que nous trouvons particulièrement ridicule. Apple cherche sans doute à promouvoir l’iPhone 6 Plus au détriment de l’iPad mini.

Image 2 : Keynote Apple : voici les iPad Air 2 et iPad mini 3Finesse et puissance

Tim Cook a commencé la présentation en expliquant que la firme avait vendu 225 millions d’iPad à ce jour. Il a ensuite mis en avant la finesse des nouveaux modèles qui ont une épaisseur de 6,1 mm, ce qui est impressionnant et qui est 18 % plus fin qu’un iPad Air. L’écran de ces iPad est laminé sur le verre de protection et dispose d’une couche antireflet pour réduit les reflets par 56 %, selon la firme.

On trouve sans surprise le SoC A8X qui dispose de 3 milliards de transistors. L’Apple A8 de l’iPhone 6 (Plus) a 2 milliards de transistors (cf. « Retour sur le processeur Apple A8 – Et une photo ! »). On peut s’attendre à un GPU 67 % plus puissant sur l’A8X, comparativement à l’A8, ce qui laisse penser qu’Apple a utilisé un PowerVR Series6XT GX6650, qui possède 6 unités au lieu du GX6450 à 4 unités présent dans l’A8. Selon la firme, le CPU de l’A8X serait 40 % plus rapide que celui de l’A7, soit 12 % plus performant qu’un A8, ce qui laisse penser à une augmentation de la fréquence. On peut penser que le milliard de transistors en plus s’explique aussi par un plus gros cache, mais il faudra attendre les analyses pour en être certain.

On notera aussi que pour la première fois, la carte SIM de l’iPad Air 2 est préinstallée et indépendante de l’opérateur. Cela signifie qu’il n’y a pas besoin de changer de carte SIM pour changer d’opérateur. Il suffit d’utiliser les paramètres préinstallés pour passer d’un opérateur à l’autre, ce que nous trouvons excellent. Apple explique aussi qu’il est possible d’automatiquement utiliser les paramètres d’opérateurs étrangers sans avoir besoin d’une carte nouvelle SIM. Malheureusement, ce système ne fonctionne que pour certains opérateurs américains et britanniques, mais c’est une excellente idée.

Un iPad qui se rapproche de l’iPhone

On retrouve une batterie qui a environ 10 heures d’autonomie, le capteur d’empreintes digitales Touch ID, un module Wi-Fi ac MIMO, un module LTE à 20 bandes, le coprocesseur M8 que l’on trouve déjà dans les iPhone 6 (Plus), mais aussi, et surtout un nouvel appareil photo.

Il dispose de 8 Megapixel, de photosites de 1,12 µm et d’une optique d’une ouverture de f/2.4. Il peut aussi prendre des vidéos en 1080p. On retrouve les mêmes fonctionnalités logicielles que sur l’iPhone, à savoir un mode ralenti, rafale ou panoramique et même accéléré. On retrouve aussi le même capteur avant que sur les iPhone (cf. « Tout sur l’iPhone 6, l’iPhone 6 Plus, Apple Pay et Apple Watch »). Bref, les nouveaux iPhone et les nouveaux iPad sont très proches les uns des autres. Une des grandes différences réside dans l’absence d’un module NFC sur les iPad Air 2 et mini 3. Il sera possible d’utiliser Apple Pay sur les nouveaux iPad dans les applications, mais pas avec les terminaux NFC des marchands.