Accueil » Actualité » Kirin 930 : Huawei préfère les petits coeurs

Kirin 930 : Huawei préfère les petits coeurs

Image 1 : Kirin 930 : Huawei préfère les petits coeursEn s’affranchissant de la dépendance à Qualcomm, Samsung a donné des idées à ses petits camarades. LG s’est lui aussi lancé dans la conception de ses propres SoC Nuclun, tout comme Huawei qui fourbit ses Kirin. Le Kirin 920 lancé l’année dernière était quelque peu décevant. Le 930, prévu pour cette année se montre nettement plus intéressant.

Huawei vend surtout des smartphones de milieu et d’entrée de gamme. Pour la marque, le processeur doit donc être le plus efficace possible d’un point de vue performance par watt, et performance par millimètre carré de silicium occupé. Pour répondre à ces besoins, le Kirin 930 embarque huit coeurs CPU : quatre Cortex A53 à 2 GHz et quatre Cortex A53 à 1,2 GHz.

Ce n’est pas une erreur de frappe : les coeurs les plus rapides ne sont pas des Cortex A57, comme sur les SoC haut de gamme concurrents, mais des Cortex A53. Huawei explique cette décision iconoclaste en deux chiffres : le Cortex A57 n’est que 56 % plus puissant (à fréquence égale) que le Cortex A53, mais il consomme 3,5x plus. Cerise sur le gâteau, les Cortex A53 prennent moins de place. Le Kirin 930 sera en outre gravé par TSMC en 16 nm FinFET, ce qui lui permettra d’abaisser encore sa consommation.

Le premier produit doté du Kirin 930 sera le Ascend P8, que la marque prévoit d’officialiser le 15 avril.

Image 2 : Kirin 930 : Huawei préfère les petits coeurs