Catégories: Actualité

La 5G mmWave, pas avant fin 2020 ?

La 5G se déploie un peu partout dans le monde, et pour l’instant, les opérateurs et les constructeurs privilégient clairement la 5G sub-6 GHz. En effet, 50 des 51 opérateurs de télécommunications ont décidé de donner la priorité à l’installation de ce type de réseaux 5G, notamment en Chine.

L’année prochaine, le pays devrait représenter 50 % des livraisons mondiales de téléphones 5G. Logiquement, les fabricant de puces vont donc favoriser les produits compatibles avec ces fréquences. Du côté de MediaTek par exemple, le SoC Dimensity 1000 se limite à un modem 5G sub-6.

À lire aussi : MWC 2019 : les débuts de la 5G en France dès cet été ? Tout savoir sur ce réseau révolutionnaire

Pas plus de 30 % des puces 5G en 2020

Selon le DigiTimes, il faudra patienter au moins jusqu’à la seconde moitié 2020 pour voir la 5G mmWave prendre plus d’ampleur, notamment avec l’arrivée des iPhone 5G. Dans tous les cas, la part des puces mmWave sur le marché global des puces 5G devrait être inférieure à 30 % en 2020, selon les estimations du journal.

Enfin, rappelons que la 5G mmWave utilise des très hautes fréquences (à partir de 24 GHz) pour des débits plus élevés. En revanche, cela réduit sa capacité à traverser les obstacles. En outre, certains s’interrogent sur la potentielle nocivité de ce types d’ondes.

Cet article a été modifié le: 13 décembre 2019 15 h 08 min