Accueil » Actualité » La baisse chez Western Digital n’est pas un mauvais signe

La baisse chez Western Digital n’est pas un mauvais signe

Image 1 : La baisse chez Western Digital n'est pas un mauvais signeUn disque dur Western Digital

Western Digital vient de publier ses résultats financiers pour son quatrième trimestre budgétaire qui s’est terminé le 27 juin dernier. Son chiffre d’affaires baisse légèrement à 3,651 milliards de dollars (2,72 milliards d’euros), ce qui représente une chute de 2 %. Ses bénéfices sont par contre en hausse. Il était déficitaire à la même période l’année dernière en raison d’une opération de rachat de ses actions. Il accuse aujourd’hui d’un bénéfice de 317 millions de dollars (236,14 millions d’euros).

Une croissance saine de ses livraisons de disques durs

Les livraisons de disques durs ont pourtant crû de 5,34 % pour atteindre 63,1 millions d’unités durant le trimestre, comparativement à la même période l’année dernière. La firme explique que les ventes de consoles lui ont été favorables. Nous savons que les supports de stockage de Hitachi GST se trouvent dans la PlayStation 4 (cf. « Sony vend 3 PS pour 1 Xbox et il jubile »). Il reste aussi populaire auprès des fabricants d’ordinateurs et propose des produits intéressants (cf. « Western Digital passe aussi à 6 To »).

Des fondamentaux solides

La baisse des résultats s’explique principalement par une baisse importante du prix moyen de vente des disques durs qui passe de 60 $ à 56 $ (-6,67 %). Malgré cela, il a tout de même réussi à maintenir sa marge brute à 28,2 %, ce qui permet d’être optimiste. Il a aussi connu un trimestre record il n’y a pas longtemps (cf. « Western Digital publie un bénéfice de 495 millions de dollars »). Bref, le contexte montre que la baisse du chiffre d’affaires n’est pas inquiétante et que les fondamentaux de la société restent solides.