Accueil » Actualité » La baisse des bénéfices oblige Samsung à réagir

La baisse des bénéfices oblige Samsung à réagir

Image 1 : La baisse des bénéfices oblige Samsung à réagirLee Kun-hee, P.D.G de Samsung

Samsung vient de publier des résultats en baisse pour son troisième trimestre 2014. Son chiffre d’affaires est de 35 milliards d’euros et ses bénéfices sont de 3,2 milliards d’euros, ce qui représente une baisse respective de 19 % et 48,8 % comparativement à la même période l’année dernière. Sa division mobile est celle qui a le plus souffert puisque son chiffre d’affaires perd 34 %.

Les smartphones de Samsung n’ont pas été populaires en 2014

Samsung affirme que les livraisons de smartphones sont en légère hausse parce qu’elles sont tirées par les ventes de produits d’entrée et milieu de gamme. Le problème est que ce sont les terminaux qui ont les plus mauvaises marges et cela a donc un effet important sur les résultats de la société. Il faut rappeler que l’activité mobile est de loin la plus importante de la société puisqu’elle représente 49,5 % de son chiffre d’affaires à elle seule. Le Galaxy S5 a eu un début difficile (cf. « Les Galaxy S5 touchés par un incendie d’usine »), il s’est mal vendu cette année et la division mobile de Samsung est revenue à des niveaux de 2011, ce qui est une descente anormalement rapide.

Samsung a affirmé qu’il allait répondre à ces résultats problématiques en augmentant ses « dépenses marketing associées aux promotions de fin d’année ». Autrement dit, il va faire plus de publicité. On doute néanmoins que cela résolve son plus grand problème qui est un manque de pertinence. Il est dominé sur le haut de gamme par Apple et fortement concurrencé par LG et HTC, tandis qu’il a du mal à combattre Xiamoi et Lenovo sur le marché chinois . Il faudra qu’il se rattrape l’an prochain avec le Galaxy S6 pour renverser la tendance.

Samsung compte sur ses téléviseurs et ses mémoires

La seule division qui a connu une croissance est celle des semiconducteurs qui gagne 1,54 %. Elle est principalement poussée par les mémoires dont les revenues ont grimpé de 24,5 %. Il espère que les résultats de son prochain trimestre seront tirés vers le haut par ses téléviseurs et ses mémoires, ce qui laisse sous-entendre qu’il n’a pas beaucoup d’espoir pour sa division mobile, malgré les opérations marketing qu’il devrait lancer.