Accueil » Actualité » La boule à facettes USB

La boule à facettes USB

Tiens, on est vendredi…

Les vendredis étant ce qu’ils sont, il est donc important de parler de choses qui le sont moins (importantes). Cette fois-ci, on est un peu tombé sur ce qui ressemble à un souvenir d’enfance, pour peu qu’on ait eu la malchance de la vivre dans les années 80… Souvenez-vous… Les années 80…  Il y a eu du bon et du mauvais ! Histoire de s’en rendre compte, il suffit d’écouter 15 minutes (sans pub) de RTL 2.

C’est durant cette période que j’ai connu mes premières «boums» avec des filles dedans, habillées en paquet de bonbons. La séquence «slow» s’illustrait toujours avec une ribambelle de types qui, mèche jetée sur le côté, s’avançaient vers les filles habillées de couleurs flash, faisant oublier le jaune pale ridicule et affreux de leur polo, tout comme les pompons horribles de leurs Weston acajou… Rhaaa ! Le frisson de la honte m’envahit, et m’amène directement vers l’objet du délit: la boule à facettes.

Cette chose sphérique existait en deux versions. L’une pour pauvre, qui était composée d’une boule de polystyrène sur laquelle un esprit malade avait eu l’idée de coller des rangées de petits miroirs, et l’autre pour les riches qui était une boule dans laquelle on avait installé des ampoules de couleur. Aujourd’hui, grâce aux progrès de la technologie de l’inutile, et nostalgie aidant, on peut se rappeler ces moments de surréalisme musical, et de slow en compagnie d’un Petit Pimousse, jusque dans son bureau. Des fous-furieux viennent de mettre au point la Boule à Facettes USB ! On la trouve pour environ 20 $, ce qui n’est pas si cher pour des souvenirs honteux. Allez… On baisse les rideaux, on coupe les lumières, et on se met en boucle «partenaire particulier»…